1

Pascal, Pensées - Quelle image des hommes de son temps Pascal nous donne-t-il dans les pensées ?

Bonsoir !

Actuellement en terminale L, j'ai a rédiger en litterature sur "Quelle image des hommes de son temps Pascal nous donne t-il dans les pensées ? "
Mais j'ai du mal à séparer l'important de l'inutile, ainsi qu'a déterminer mes deux parties.
Dois-je parler de l'imagination et du divertissement ?

J'ai élaboré rapidement mon plan ainsi :
I) l'homme, une représentation négative.
II) L'homme est misérable sans Dieu.

Mais cela me parait très superficiel et dénué d'interet. Je n'ai pas l'impression de répondre au sujet.
Pourriez-vous me donner quelques pistes ?

Merci d'avance à tous.

2

Pascal, Pensées - Quelle image des hommes de son temps Pascal nous donne-t-il dans les pensées ?

Bonsoir Marioukette,

Ce que tu exposes est la pensée de Pascal sur la condition humaine en général. Si ces traits caractéristiques se retrouvent forcément chez ses contemporains, tu devrais en revanche mettre en valeur ceux qui sont propres aux hommes du XVIIe siècle.

3

Pascal, Pensées - Quelle image des hommes de son temps Pascal nous donne-t-il dans les pensées ?

Oui mais quelles sont - elles ?

Un rapport avec les libertains peut-être non? par l'éloignement de Dieu, et le divertissement...
La notion d'homme complexe s'applique à toutes les époques également.

Non vraiment j'ai du mal à m'y retrouver.
Car nous avons justement vu que l'oeuvre de Pascal était intemporelle, et je ne trouve rien de spécifique au XVII =S

4

Pascal, Pensées - Quelle image des hommes de son temps Pascal nous donne-t-il dans les pensées ?

Bonjour Marioukette,

Bien sûr, les libertins sont une bonne piste avec leurs occupations futiles : jeux d'argent, danse, jeux de balle...
Mais tu as aussi une satire des magistrats, des médecins, de leur tenue vestimentaire...
Il critique Descartes et les savants "qui approfondissent trop la science".
Il aborde la force de la coutume ; comme La Rochefoucauld et en opposition aux molinistes, il vitupère l'amour-propre.
Il parle du peuple, des grands...

Il s'agit le plus souvent d'allusions ou de fragments épars dans le texte.