1

Un soir, t’en souvient- il ? (Lamartine)

Voici un vers de Lamartine, issu du Lac : "Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ;"

J'ai un problème avec le "il", pourquoi est-il là ? Est-ce le verbe se souvenir qui se conjugue de cette façon ? Est-ce une vieille tournure ?
Peut-on dire : un soir, il t'en souvient...   ?

Si quelqu'un pouvait éclairer ma lanterne !

2

Un soir, t’en souvient- il ? (Lamartine)

Bon, je pense que j'ai trouvé la réponse : le verbe souvenir peut être un verbe impersonnel (comme pleuvoir) ou un verbe pronominal (je me souviens)

Un soir, t’en souvient- il ? (Lamartine)

C'est pratique de te répondre à toi-même comme ça... Tu n'as même plus besoin du site !  wink Cela dit, tu as bien trouvé la bonne réponse.

4

Un soir, t’en souvient- il ? (Lamartine)

Merci !

Au moins je suis sure de ne pas dire de bêtise  tongue