1

Louise Labé, Sonnet VIII

Bonjour à tous !

J'ai travaillé sur ce poème pour une explication de texte, pouvez-vous me dire ce que vous en pensez ?

Pblématique : En quoi ce poème exprime-t-il la violence du sentiment amoureux ?

1) Expression du désordre émotionnel
- des sentiments antithétiques
- des sentiments simultanés
  - Tout cela créé une formidable confusion.

2) Une violence physique et morale
- expression de la souffrance physique
- le sujet n'est plus maître de lui-même, il subit sa passion. Amour personnifié, comme un dieu puissant et inconstant

3) Pourtant, confusion et violence cadrée
- Là je voudrais montrer que la structure extrèmement organisée du poème contraste avec la confusion organisée. En même temps, la forme fixe permet aussi d'évoquer les choses avec plus de force. Mais je sais pas trop comment expliquer tout ça...

Comme ouverture dans ma conclusion, je voudrais dire que cette amour, a priori pour un être humain, serait en fait un genre de sentiment poétique... Mais pareil, je sais pas trop comment l'expliquer...

Si quelqu'un peut m'aider, ce serait sympa !

Merci!

Je vis, je meurs : je me brule et me noye.
J'ay chaut estreme en endurant froidure :
La vie m'est et trop molle et trop dure.
J'ai grans ennuis entremeslez de joye :

Tout à un coup je ris et je larmoye,
Et en plaisir maint grief tourment j'endure :
Mon bien s'en va, et à jamais il dure :
Tout en un coup je seiche et je verdoye.

Ainsi Amour inconstamment me meine :
Et, quand je pense avoir plus de douleur,
Sans y penser je me treuve hors de peine.

Puis, quand je croy ma joye estre certeine,
Et estre au haut de mon désiré heur,
Il me remet en mon premier malheur.

Louise LABÉ, Sonnets (1555)

Louise Labé, Sonnet VIII

Salut,

cherche un peu sur les 24 sonnets de Louisé Labé, là tu verras qu'ils ont une thématique en commun et la place de celui-ci va t'aider à le commenter.

Pour l'organisation du commentaire, je peux pas faire grande chose, car j'arrive toujours à comprendre comment il faut faire. Il y aura sûrement quelqu'un qui pourra t'aider.

Bonne chance

Louise Labé, Sonnet VIII

Pieds.
Rimes.
Complexité du vocabulaire.
Rythme.
Je/mon.
Qui gagnent le concours, les joies ou les peines?
La nature de l'amour (pure, intellectuelle, physique, charnélle, imaginaire, maladie,.......)
Elle est femme: ses vers, le montrent-ils?

4

Louise Labé, Sonnet VIII

Bonjour !
Je révise pour l'oral de Français et j'aimerais avoir votre avis.
Je cherche les liens entre un texte étudié et les documents complémentaires qui vont avec ce texte.
Il s'agit d'un texte de Montaigne ( II, 12, l'apologie de Raymond Sebond, "moi qui m'épie") sur le thème de la place de l'homme, sur sa faiblesse et sur le fait que Montaigne aussi est un Homme, et sur l'inconstance, l'incertitude, la faiblesse des hommes.

Les textes complémentaires sont un poème de Louise Labé très connu ( je vis, je meurs ).
http://www.bacdefrancais.net/je-vis-je-meurs-labe.php/

Les seuls points communs que j'ai trouvé entre ces 2 textes seraient sur l'inconstance, l'instabilité des hommes. Cependant, en etant tombée au bac blanc sur ce texte et sur un examinateur fan de ce poème, je me demandais quels pourraient être les autres points communs, les autres liens?

Merci d'avance !

Louise Labé, Sonnet VIII

L'époque, le lyrisme, l'analyse de soi, la sincérité, les jeux d'antithèses...

6

Louise Labé, Sonnet VIII

Ah oui en effet ! Je m'etais fermée sur les thèmes, mais il y avait plus simple comme l'epoque et ce que tu as cité.

Merci !

Louise Labé, Sonnet VIII

salut !
ayant moi aussi travaillé sur ce texte
voici le plan que nous avions établis en cours :

I- Labé évoque sa souffrance, enjandrée par l'amour
1- elle s'exprime de façon confuse (antithèses - verbes penser (positifs puis négatifs))
2- désordre émotionnel important lié à la dualité de ses sentiments (champs lexicaux de la joie et du malheur)
3- impuissance face aux éléments, sensations évoquées (eau/feu ; chaud/froid)

II- L'amour exerce sa toute-puissance, sa force tel un tyran
1- l'amour détruit la raison ; fin des certitudes car des sentiments contraires
2- le sentiment = despotique ; "dictature" exercer sur le poète (allégorie de l'amour (v9) ; désillusion ; chute (v2-14))
3- mélange des repères temporels ; éternité/éphémérité ; cycle, répétition sans fin -> spirale

voila j’espère t'avoir donné d'autres idées smile