Préface - Défendre les règles de bienséance dans le théâtre du XVIIe siècle

Bonjour tous le monde! Je vais avoir recours a vos talents d'écrivain (en particulier pour la méthode) alors voila je suis en classe de 1ère S et notre professeur de français nous a demandé de faire une préface ou  l'on se met dans la peau d'un auteur qui défend les règles  de bienséance dans le théâtre du XVIIe s nous ce qu'on doit faire c'est dire que l'on défend l'idée de ne pas représenter la mort sur scène:
alors comme je n'est pas de méthode, je demande votre aide: voici les argument que je vais mettre en avant dans ma copie (la copie doit faire un recto)
* Un blasphème pour la religion
* Ne pas choquer le spectateur
* le spectateur est la pour décompresser et non avoir une vision négative car le théâtre doit imité le réel un minimum
*le respect de la bienséance, un auteur qui respecte les règle.

Alors voila mais argument maintenant je vous remercie à l'avance de votre aide pour la méthode.
Cordialement Joshua.

2

Préface - Défendre les règles de bienséance dans le théâtre du XVIIe siècle

Joshua a écrit :

Alors voila mais argument maintenant je vous remercie à l'avance de votre aide pour la méthode.
Cordialement Joshua.

Bonjour,

As-tu lu la fiche de méthode de Jean-Luc, sur le site ?

Ici : Rédiger une préface

Préface - Défendre les règles de bienséance dans le théâtre du XVIIe siècle

Tu pourrais peut-être aussi commencer par lire quelques préfaces rédigées par les plus grands dramaturges de l'époque classique, ce n'est pas ce qui manque... Pour comprendre aussi l'instauration des règles de la bienséance, il faudrait peut-être que tu t'interroges sur ce qui a précédé directement (tout début XVII) et qui a été remis en cause, c'est-à-dire la "tragédie sanglante".
*PS : je ne veux surtout pas être désobligeante, mais il serait bon pour toi de faire très attention à ton orthographe avant de rendre ta copie au professeur... Tu en fais beaucoup, et elles ne sont pas petites...

Préface - Défendre les règles de bienséance dans le théâtre du XVIIe siècle

A mon avis, la méthode, c'est d'abord de hausser le ton. Pour faire respecter la bienséance, il faut d'abord monter sur ses grands chevaux, s'offusquer, s'indigner, prendre les gens à témoin du scandale, parler de haut, faire résonner les mots. Si on arrive à attraper ce ton, ensuite, çà va tout seul.
Cela ne sert à rien de chercher des idées Il n'en faut pas. C'est sur la sensibillité que çà se joue

Préface - Défendre les règles de bienséance dans le théâtre du XVIIe siècle

Même si c'est le siècle suivant, tu peux t'inspirer de Molière (de ses lettres et ses préfaces) qui lui savait hausser le ton!

Préface - Défendre les règles de bienséance dans le théâtre du XVIIe siècle

Bonjour, tout d'abord merci de vos réponses
deuxiemement desolé pour les fautes d'orthographes qui je l'avoue sont tres grosse mais ce sont des fautes d'inatention merci beaucoup encore