Flaubert, Un cœur simple - Des bœufs, étendus au milieu du gazon...

bojour a tous je suis en 1ère S et j'ai un commentaire a faire sur un passage de "Un coeur simple" de flaubert mais j'ai pas trop d'idées pour les axes donc un peu d'aide serait la bien venue

merci d'avance

je vous met le passage en question :

Des boeufs, étendus au milieu du gazon, regardaient tranquillement ces quatre personnes passer. Dans la troisième pâture quelques-uns se levèrent, puis se mirent en rond devant elles. — « Ne craignez rien ! » dit Félicité ; et, murmurant une sorte de complainte, elle flatta sur l'échine ce-lui qui se trouvait le plus près ; il fit volte-face, les autres l'imitèrent. Mais, quand l'herbage suivant fut traversé, un beuglement formidable s'éleva. C'était un taureau, que cachait le brouillard. Il avança vers les deux femmes. Mme Aubain allait courir. — « Non ! non ! moins vite ! » Elles pressaient le pas cependant, et entendaient par-derrière un souffle sonore qui se rapprochait. Ses sabots, comme des marteaux, battaient l'herbe de la prairie ; voilà qu'il galopait maintenant ! Félicité se retourna, et elle arrachait à deux mains des plaques de terre qu'elle lui jetait dans les yeux. Il baissait le mufle, secouait les cornes et tremblait de fureur en beuglant horriblement. Mme Aubain, au bout de l'herbage avec ses deux petits, cherchait éperdue comment franchir le haut bord. Félicité reculait toujours devant le taureau, et continuellement lançait des mottes de gazon qui l'aveuglaient, tandis qu'elle criait : « Dépêchez-vous ! dépêchez-vous ! » Mme Aubain descendit le fossé, poussa Virginie, Paul ensuite, tomba plusieurs fois en tâchant de gravir le talus, et à force de courage y parvint. Le taureau avait acculé Félicité contre une claire-voie ; sa bave lui rejaillissait à la figure, une seconde de plus il l'éventrait. Elle eut le temps de se couler entre deux barreaux, et la grosse bête, toute surprise, s'arrêta.

Rappel : pas de travail personnel = pas d’aide.
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Flaubert, Un cœur simple - Des bœufs, étendus au milieu du gazon...

Quelles sont tes idées?
Tu as sûrement fait des relevés, trouvé des idées...

Flaubert, Un cœur simple - Des bœufs, étendus au milieu du gazon...

Bonsoir!
Avant de commencer à penser à des axes, ce qui vient bien plus tard, tu devrais peut-être penser à écrire sur une feuille tout ce que t'inspire ce passage...
*La bravoure et la loyauté à toute épreuve de Félicité... Poussons même un peu plus loin, quelle est donc sa vie? Puisque sa personne toute entière appartient à cette famille...
*Sa lucidité... Qui commande? Qui maîtrise la situation? Ce n'est certainement pas la maîtresse, perdue sans Félicité...

Flaubert, Un cœur simple - Des bœufs, étendus au milieu du gazon...

Bonsoir,

Oui, et il faudrait relever ceci :

Mme Aubain descendit le fossé, poussa Virginie, Paul ensuite, tomba plusieurs fois en tâchant de gravir le talus, et à force de courage y parvint.

Franchement... le narrateur exagère ! (mais il le fait exprès !).  big_smile  Pauvre Félicité ! Même pas courageuse face au taureau ! Par contre, escalader un talus (qu'en Normandie on descend généralement...) : c'est une prouesse !

Muriel