21

Quelle est l'adaptation cinématographique d'une œuvre littéraire que vous avez appréciée ?

Pour ma part, la seule adaptation cinématographique qui ne m'ait pas déçue est Le Seigneur des anneaux (je sais, les élites intellectuelles hurlent au scandale, désolée !)

Et je crois qu'il faut mieux voir le film, avant de lire le livre. Le film est trop souvent moins réussi. Quand je peux voir le film avant, j'ai d'abord une surprise agréable, face à un film pas trop mauvais, et je peux ensuite lire le livre, pour être ravie, et me mettre à critiquer le film ;-)


Pour le théâtre, à mon avis, la problématique est tout à fait l'inverse : peut-on lire une pièce de théâtre ?

22

Quelle est l'adaptation cinématographique d'une œuvre littéraire que vous avez appréciée ?

Un autre point de vue serait de ne pas comparer l'adaptation à l'original! Croyez-vous que beaucoup d'américains ont lu Liaisons dangereuses?
Mais pour cela, il faut croire que la photographie et le cinéma sont des arts et donc que l'on puisse estimer leurs œuvres telles quelles.

23

Quelle est l'adaptation cinématographique d'une œuvre littéraire que vous avez appréciée ?

Tout à fait d'accord avec vous !
Mais à partir du moment où on a décidé ou qu'on a eu l'occasion de faire les deux, on compare, forcément.
D'ailleurs, les meilleurs sont ceux qu'on ne peut pas comparer, à mon goût, car cela signifie que le réalisateur s'est tellement bien approprié l'oeuvre qu'il en a fait autre chose.

24

Quelle est l'adaptation cinématographique d'une œuvre littéraire que vous avez appréciée ?

JSC a écrit :

Un autre point de vue serait de ne pas comparer l'adaptation à l'original!

Oui, bonne idée... Il y a des adaptations d'oeuvres littéraires qui sont des oeuvres passionnantes en elles-mêmes. J'aime beaucoup le Madame Bovary de Vincente Minelli, qui est très hollywoodien et paradoxalement très personnel, dans mon souvenir. La version des Hauts de Hurlevent de Bunuel fait frémir les amateurs de l'oeuvre d'Emily Brontë, mais elle adopte aussi un point de vue intéressant : les lecteurs du roman se souviennent souvent de l'histoire d'amour entre Heathcliff et Cathy et tendent à oublier la deuxième partie du roman : la vengeance... Du coup, Bunuel choisit de mettre l'accent sur ce dernier aspect, quitte à prendre des libertés avec le roman. Pour autant, il respecte son esprit, prolonge sa réflexion sur les convenance sociales et les instincts... mais à la sauce Bunuel, forcément... C'est peut-être ça qui fait l'intérêt d'une adaptation cinématographique : la force du "point de vue" du metteur en scène, de sa "patte"... (Edit : je vois que Babylone a résumé cela entre temps...)

Et pour finir, une comparaison nettement favorable au cinéma : Témoin à charge, de Billy Wilder, qui est considéré comme un chef d'oeuvre du film noir, est l'adaptation d'une nouvelle très courte et assez insignifiante d'Agatha Christie...

25

Quelle est l'adaptation cinématographique d'une œuvre littéraire que vous avez appréciée ?

On n'adapte pas une oeuvre littéraire, on s'en inspire.

Pour le Bunuel, lors du générique, le mot est lâché : "inspiré de Brontë". (et ce film est d'une chianterie... mais c'est autre chose big_smile ).

Je citerai donc quelques trahisons utiles du cinéma (de genre) :
1) Shining, Kubrick.
2) Psychose, Hitchcock.

26

Quelle est l'adaptation cinématographique d'une œuvre littéraire que vous avez appréciée ?

Jérémy a écrit :

(et ce film est d'une chianterie... mais c'est autre chose big_smile ).

Belle critique...littéraire. roll

C'est drôle que personne ne veut justifier le cinéma en tant qu'Art....

27

Quelle est l'adaptation cinématographique d'une œuvre littéraire que vous avez appréciée ?

moi sans hésiter, je dirai Le nom de la rose!!Le film est aussi savoureux que l'oeuvre d'Umberto Ecco.

28

Quelle est l'adaptation cinématographique d'une œuvre littéraire que vous avez appréciée ?

Trainspotting et Seven, forcément différents mais étrangement assez complémentaires, chaque format donnant envie de (re)voir l'autre.

29

Quelle est l'adaptation cinématographique d'une œuvre littéraire que vous avez appréciée ?

JSC a écrit :
Jérémy a écrit :

(et ce film est d'une chianterie... mais c'est autre chose big_smile ).

Belle critique...littéraire. roll

C'est drôle que personne ne veut justifier le cinéma en tant qu'Art....

Oh lalala... Pardon pardon... je vais faire plus nuancé et plus politiquement correct :

Bunuel réalise en 1954 ce film de commande qui souhaite respecter l'esprit du roman de Brontë, Wuthering heights.
Avec le recul, même si le roman a des qualités de narration indéniables (bien que trop oral), cette histoire larmoyante m'emmerde viscéralement. Son romantisme noir tempéré n'est pas assez travaillé pour provoquer le frisson, tragique ou terrifiant.
Alors, quand Bunuel tire au maximum sur les expressions torturées des personnages, on a l'impression d'être au théâtre. Bref, je me suis fait chier royal. ►

Le cinéma est un Art je ne vois pas de problème à cela sinon.

30

Quelle est l'adaptation cinématographique d'une œuvre littéraire que vous avez appréciée ?

Il n'est pas certain que les frères Lumière se disaient "chouette! on va créer des œuvres dans une nouvelle catégorie de l'Art...

"7ème Art" ne tomba pas de leurs lèvres.
Je suis dans ma phase normale de 'il y a trop d'opinions reçues sans justification'. smile