1

Toutes sortes de / Toute sorte de - Pluriel ou singulier ?

Bonjour,

Que penser de ce pluriel singulier ?

"[…] l'on entendait des cris ou bien toutes sortes de musique inquiétante. "

A moins que ce ne soit le singulier... qui le soit.

J'écrirais plutôt : […] toutes sortes de musiques inquiétantes, le singulier : […] toute sorte de musique inquiétante, me paraissant bizarre.

Impolitis

Toutes sortes de / Toute sorte de - Pluriel ou singulier ?

Bonjour, Impolitis.

D'où est donc tirée cette citation si curieusement orthographiée ?
Car si l'on en croit le TLF, que l'on écrive "toutes sortes de" ( = de multiples, de nombreux) ou "toute sorte de" ( = un nombre indéterminé de)  le complément, fort logiquement, se met toujours au pluriel :

"Je me donne une indigestion, le lendemain, à regarder arriver toutes sortes de bonnes choses." (ZOLA)

"Toute sorte de livres ne sont pas également bons." (Académie).

Par conséquent, "toutes sortes de musiques inquiétantes" me semble à moi aussi la graphie correcte.

3

Toutes sortes de / Toute sorte de - Pluriel ou singulier ?

Bonjour Jehan,

Cela provient de mon site de poésie, c'est le sujet du thème du concours d'été 2008, ici.

Oui... c'est curieux, n'est-ce pas ?  smile

Impolitis

Toutes sortes de / Toute sorte de - Pluriel ou singulier ?

On ne dirait pas toutes sortes de musiques classiques!

Toutes sortes de / Toute sorte de - Pluriel ou singulier ?

Merci pour le lien, Impolitis. Licence poétique peut-être ? Et comme en plus Bestiole se fâche tout(e) rouge si l'on ose toucher ne serait-ce qu'un iota du texte de Lilou, le statu quo semble plus prudent. De toute  façon, cela n'empêchera pas les amateurs de pouvoir concourir...

On ne dirait pas: toutes sortes de musiques classiques!

Et pourquoi pas, JSC ? La musique classique est si peu variée ?

6

Toutes sortes de / Toute sorte de - Pluriel ou singulier ?

La licence poétique a bon dos.

En tant que correcteur je proposerai tout de même de modifier ce texte. Il y a les administrateurs et les correcteurs. Chacun son job.

Ah la musique classique ! De toutes sortes je l'aime.

Impolitis

Toutes sortes de / Toute sorte de - Pluriel ou singulier ?

Jehan a écrit :

On ne dirait pas: toutes sortes de musiques classiques!

Et pourquoi pas, JSC ? La musique classique est si peu variée ?

Il me semble que musique classique est à comprendre comme un genre, un nom collectif.
Celui qui dit ordinairement "musique classique" ne pense pas à Ravi Shankar ou à une vedette d'opéra chinoise. Il y a aussi des personnes qui n'admetteront pas que ce type d'interprète est admissble dans la musique "classique".
Par contre "toutes sortes" = toutes les variétés.

En revanche: toutes sortes de musiques occidentales me semble correct dans la mesure qu'ily y a maintes genres de musique occidental. Chaque genre pourrait avoir plusieurs registres d'expression.
Toutes sortes de musiques tribales car chaque tribu a éventuellement sa musique propre. chaque musique pourrait avoir des registres d'expression.

Qu'en penses-tu?

Toutes sortes de / Toute sorte de - Pluriel ou singulier ?

Tu as peut-être raison... Musique classique est tellement "classifiant" qu'il n'y a peut-être pas ici de place pour un pluriel. Je sais pertinemment que je ne suis pas assez fin musicologue pour argumenter d'égal à égal avec toi là-dessus.

J'ai cependant du mal à considérer tout ce qu'on range sous l'étiquette "musique classique" comme un bloc parfaitement homogène à genre unique. Il y a bien plusieurs sortes de musiques folkloriques  ou de musiques contemporaines ?

Toutes sortes de / Toute sorte de - Pluriel ou singulier ?

Jehan a écrit :

- J'ai cependant du mal à considérer tout ce qu'on range sous l'étiquette "musique classique" comme un bloc parfaitement homogène à genre unique.
- Il y a bien plusieurs sortes de musiques folkloriques  ou de musiques contemporaines ?

- Pas plus que "roman"?
On mettrait bien Stravinsky* (1882-1971) avec Bach** (1685-1750) dans "musique classique", mais pas un duo de vieil à roue et cornemuse. Musiques traditionnelles (fokloriques) est un autres genre.
Musiques Actuelles en est un autre, ce qui comprend largement toute musique amplifiée. En revanche, musique contemporain est soit un nom collectif pour tout ce qui sonne musicalement parlant depuis disons 35 ans, ou bien un registre (sous-genre?) de la musique classique de la même période.

Je ne reproduis pas du tout une classification formellement connue, mais j'ose dire qu'elle est que peu contestable par mes confrères.


*    Qui avait autant de périodes stylistiques que Picasso.
**  Dont le style est homogène.

En revenant sur le défi créatif sur le site poètique (?) mentionné par Impolitis

Tadam
Tadam
La vieille bâtisse découpait l'horizon quand le crépuscule pointait... Laissée à l'abandon peut-être et surtout au fracas incessant des vagues qui grignotaient les contrebas de la falaise. D'aucuns disaient, qu'à la tombée de la nuit, l'on entendait des cris ou bien toutes sortes de musique inquiétante... Mais tous étaient bien ignorants... Moi, je savais..."

J'avais supposé que le tadam tadam était une invitation à utiliser des iambes!
Intrigant: une bâtisse assez animée pour "couper" un crépuscule assez active pour "pointer". Et, par la suite, le banal "laissé à l'abandon", puis le moins banal suiite.
La virgule a peut-être besoin d'être déplacée "disaient que, à la tombée de la nuit, *on entendait....". Ignorance est donc à contraster avec savoir? Pourquoi pas avec conscience? Connaissance? L'ignorance est parfois l'état des béats.
Crépuscule1.
Crépuscule2.
*Pourquoi l' ?

Toutes sortes de / Toute sorte de - Pluriel ou singulier ?

Je ne m'entêterai pas à répondre sur la musique, je n'ai pas les connaissances nécessaires.

Mais je peux répondre sur quelques-unes de tes observations à propos du texte.

Le crépuscule peut très bien pointer, au sens d' "apparaître, naître". Ce verbe du premier groupe remplace correctement le verbe poindre, de même sens, mais moins facile à conjuguer.

On ne peut pas rétablir le e élidé de qu' et le remplacer par la virgule déplacée. Même avec la virgule, l'hiatus que l'élision permettait d' éviter est malencontreusement rétabli. Pour ma part, je déplacerai effectivement la virgule après "disaient", mais pour la placer après "cris".

L'opposition ignorer / savoir est tout à fait fondée. Elle ne mérite pas qu'on ergote.

Pourquoi " l' " ?  Et pourquoi pas? D'autant que cela évite un autre hiatus.