Rédiger la préface des Fleurs du mal de Baudelaire

Bonjour à tous,

J’ai à rédiger une préface pour le recueil les Fleurs du mal de Baudelaire.
Pourriez-vous me faire part de vos suggestions ?
Je vous remercie d'avance smile
j'attends vos reponses

Rappel : pas de travail personnel = pas d’aide.
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

Rédiger la préface des Fleurs du mal de Baudelaire

Je dois rédiger une préface aux Fleurs du Mal pour expliciter et défendre l'affirmation de Baudelaire ''Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or''.



Je n'arrive pas bien à m'expliquer l'idée de la boue, serai-ce par la matière en elle-même ou cette notion est-elle a traiter comme la corruption et les vices de l'Homme ? (cette métaphore étant très employer par exemple dans l'œuvre de Balzac)
Il me fraudais également une conclusion à la hauteur et d'avantages d'éléments pour enrichir et approfondir cette pseudo préface.
Si vous pouviez me guider dans mes réflexions et me donner votre opinion au sujet de ma tentative de préface, je vous en serais reconnaissante.
Merci à l'avance de vos réponses.

3

Rédiger la préface des Fleurs du mal de Baudelaire

Ce recueil est le miroir de l'âme d'un poète, le reflet d'une âme déchue par un passé dévasté par les tourments d'une vie de souffrance et de mélancolie. Ses souffles de vie couchés jour après jour sur ces pages blanches immaculés,  enfantèrent ces ''Fleurs'' écloses du ''Mal''.
Dans ces ''Fleurs maudites'', Baudelaire contemple le temps qui accumule les heures et engrange les jours dans sa mécanique inviolable, le temps qui poursuit son chemin dans l'ombre dissidente de sa poésie, vallonnant entre ses lyrismes, défiant l'impudent mal de ses leurres. Un poète sillonnant la toile de son art, dans le dessein d'un retour aux idylles.
"Dans ce livre atroce, j’ai mis toute ma pensée, tout mon cœur, toute ma religion (travestie), toute ma haine », mais à travers une déchéance personnelle, c’est la tragédie humaine qui est racontée sous ces traits les plus maudits
Des platitudes, des néologismes, des misères, des extases, des lascivetés, des géhennes, des élévations, des rechutes, ce recueil vous présente l'univers d'un poète en quête d'un Eldorado où s'échouer.
Vous découvrirez un amalgame aiguë de plaisirs et d'afflictions retracé avec rigueur et sans pudeur,  devenue par le prestige d'un art souverain et par l'authenticité et la force d'un témoignage douloureux, une œuvre capitale de notre littérature, pleine de résonances et d'échos à notre propre humanité.

Voici l'introduction définitive de mon projet de préface. Pourriez-vous me dire si ces éléments sont corrects. Devrais-je apporter des informations supplémentaires ou reprendre certaines formulations ?
Y-a- t'il des incohérences par rapport au sujet de base ?

Merci.