Commencer le grec en première

Bonjour,  smile

Je suis en seconde générale et je m'oriente vers un bac L (avec de bons résultats). J'hésite encore pour choisir mon option facultative... Mon lycée propose ces options en 1ère : maths, anglais renforcé, latin et grec grand débutant. N'étant pas intéressé par les maths, je vais sûrement choisir anglais renforcé en option de détermination puisque prendre latin serait apparemment trop risqué pour le bac (même si j'en ai fais au collège, rattraper une année me demanderait trop de travail, et il n'y a pas de section "grand débutant"). En guise d'option facultative, il me reste donc grec (je ne peut pas choisir latin en facultatif).

Sachant que mon projet personnel consiste à devenir professeur de lettre, est-ce que l'option grec "grand débutant" me serait utile pour mes futurs études ? Est-ce que ne pas étudier le latin serait un gros handicap ?

Merci pour vos conseils   wink

Commencer le grec en première

Quelques notions de grec complèteront harmonieusement ce que tu sais déjà
Et c'est mieux que le latin à étudier

Commencer le grec en première

Certaines personnes commencent les deux langues anciennes à la fac ou en 1ère année de prépa, donc tu n'as pas à avoir peur d'un éventuel "handicap".

Commencer le grec en première

Au capes de lettres tu peux choisir entre une langue vivante, latin et grec. Et comme personne ne prend grec, c'est souvent mieux noté. Donc n'hésite pas!

Commencer le grec en première

Bonjour,

Je me présente, je suis une lycéenne en première ES. Je parle au nom de trois autres camarades de classe avec qui nous souhaitons apprendre le grec ancien dans l'optique de le passer au bac. Or, cette option n'est pas dispensée dans notre établissement.
Nous sommes extrêmement motivés par le fait d’acquérir des connaissances que l'étude de cette langue pourrait nous apporter. Ainsi, depuis deux semaines, nous nous renseignons par différents moyens.
Tout d'abord, nous avons pensés au CNED, mais nous ne possédons pas les moyens financiers de prendre des cours de seconde + première et le lycée nous a assuré qu'aucun financement n'était possible de la région, du lycée ou même de par un autre acteur. Nous avons alors envisagés d'utiliser des manuels divers, et d'apprendre par nos propres moyens (étant dans la même classe, nous avons le même emplois du temps et avons réservés certaines heures à l'étude du grec). Le problème est qu'aucun de nous n'ayant déjà suivi des cours, nous souhaiterions avoir un moyen de correction par une "référence" en grec ancien. C'est tout naturellement que nous nous sommes adressés à un professeur de notre lycée, il me semble agrégé en lettres anciennes.
Il nous a expliqué qu'une ouverture de classe de grec ancien ne pouvait être réalisable pour nous puisque normalement cette option se débute bien avant la première, et qu'ainsi il ne nous serait pas possible de la prendre en épreuve facultative au bac. Selon lui, la seule mesure réalisable serait de monter un club de grec au lycée, avec des cours pendant la pause du déjeuner. Rendez-vous est prit vendredi prochain avec le proviseur.
Nous étions ravis qu'enfin un adulte accepte de nous accompagner dans notre désir d'apprentissage puisque tous les autres nous ont assurés que cela n'en valait pas la peine, jusqu'à que nous nous rendions compte qu'il ne s'agirait que de 30 min hebdomadaires, ou tout au plus une heure.
Bref, nous souhaiterions savoir plusieurs choses :
-S'il serait réalisable de le passer au baccalauréat en candidat libre, malgré l'absence du consensus de l'équipe éducative du lycée.
-Si vous connaissez des supports pour nous former efficacement et rattraper notre retard (j'ai lu ici des références au "Vernhes" et aux "connaissances helléniques". A savoir que nous avons prévus 4h30 hebdomadaires plus le temps du club.
-Et enfin comment rassembler les textes demandés pour l'oral ? (L'an prochain sera-t-il possible de commander les cours de grec ancien niveau terminale au CNED ?)

Merci beaucoup, nous prenons réellement à coeur cette histoire de grec.