1

Intérêt et limites de l'apologue

Bonjour, je viens ici après avoir lu quelques sujets postés sur l'apologue où je n'ai pas trop trouvé de réponses. Donc je tente ma chance en postant ce sujet car c'est la première fois que je sèche autant sur une dissertation (et encore plus sur le sujet d'invention et le commentaire composé)

Voila mon sujet : Quels sont, d'un point de vue argumentatif, l'intérêt et les limites de ces formes d'expression que sont l'apologue ou la fable ?

Le problème c'est que l'on n'a fait aucun cours sur le sujet et que je n'arrive pas a trouver d'arguments valables ! De plus la fable est une forme d'apologue donc je ne comprends pas très bien, pour moi il y a L'apologue qui peut se décliner sous plusieurs formes littéraires...

Je vous mets mes idées en espérant que vous pourrez m'aider :
ce n'est pas un plan réel, c'est juste une expo d'idées

I. L'intéret de l'apologue:
1) Le plaisir : L'apologue contrairement a l'essai, est narratif et présente un attrait plus évident pour le lecteur au niveau de l'argumentation vu que le lecteur n'est pas dans une optique de réflexion dictée par l'auteur contrairement à l'essai où on suit la reflexion de l'auteur. (je pense garder cette idée)
J'ai également pensé à une citation de La Fontaine : "Une morale nue apporte l'ennui"
2) Les différentes formes possibles: fables, contes, paraboles...
3) Le merveilleux et l'imaginaire peut servir à denoncer une société ou a émettre son avis sans réellement l'expliciter (Je pense notamment a La Resistible Ascencion d'Arturo Ui de Brecht même si c'est du théatre, ou à Les Animaux Malades de la Peste de La Fontaine)

II Les limites de l'apologue :
Je sèche complètement et c'est principalement ca le problème ! Moi j'avais pensé à l'évolution des moeurs au fil du temps mais apparement ce n'est pas un bon argument...

J'avais aussi pensé rajouter une partie au j'expose en quoi l'apologue est un genre argumentatif a part entière...
Donc dîtes moi ce que vous en pensez et ce que je dois dire, les choses principales a savoir sur l'apologue, s'il vous plaît. Et si vous le pouvez, proposez-moi des idées surtout pour la partie des limites de l'apologue

S'il vous plait aidez-moi !

Intérêt et limites de l'apologue

On te dit "l'apologue OU la fable" pas "l'apologue ET la fable" donc tu n'as pas à te soucier de les distinguer
Et on te demande les limites "de ces formes d'expression" donc essaie de montrer en quoi la forme limite le but moraliste de la fable (courte, il faut convaincre rapidement et donc l'argumentation est peu développée)

3

Intérêt et limites de l'apologue

Ah ok Merci beaucoup et j'aurais une question : Est-ce que le fait que certaines morales soit pas assez explicite dans certaines fables est une limite ?

Intérêt et limites de l'apologue

Bonjours j'ai un problème pour ma dissert je n'arrive pas a trouver une bonne intro et un exemple pour ma partie II 1). voila le sujet:

Pensez-vous que la littérature, sous la forme de l'apologue ait le pouvoir d'intervenir sur le monde et les consciences pour les transformer ?

I. certes, l'apologue peut agir sur le monde et les hommes
1)Engagement d'auteur dans les combats de leur époque (ex:Voltaire avec le chevalier de la barre)
2)Message adressé à tous les hommes à travers le temps(ex:les Fables de La Fontaine encore très lues)
3)Le "charme" de l'apologue, son pouvoir de persuasion(ex:Alfred Vigny La mort du loup avec ces procédés rhétoriques)

II. mais en fait, il y a des limites à son efficacité
1)l'oeuvre peut paraître trop loin du réel, trop fantaisiste pour délivrer un message
2)le sens de l'apologue n'est pas toujours facilement accessible(ex: L'Albatros de Baudelaire, une anecdote qui en faite délivre un message)
3)il peut y avoir des obstacles à la publication et à la diffusion(ex:Candide de Voltaire, Voltaire publie cette oeuvre anonymement)

s'il vous plaît j'ai besoin d'aide  sad

5

Intérêt et limites de l'apologue

Et bien, ton problème, c'est quoi ? juste l'intro ?
parce que ton plan me semble très bon.
En intro tu peux parler du fait qu'on baigne dedans depuis toujours, parfois sans s'en rendre compte, justement, et que certaines peuvent être interprétées différemment selon les époques ? Non? J'en sais rien.
Si tu as le temps, je sèche aussi, un sujet sur La Fontaine et sa vision misogyne des paysannes...