La vie est-elle simple ?

Dans un post récent, Lyo92 a écrit

la vie n'est PAS simple.

Vu que
- je respire
- je bois
- je mange
- je bouge
- j'ai la capacité de reproduction de l'espèce
je ne suis pas seulement en vie, mais je vis. Décrit comme ça, vivre est simple. La vie est simple.

Ma vie, ou la façon que je la mène pourrait être plus ou moins simple. L'Homme a la capacité d'autodétermination dès lors qu'il conçoive que le destin n'est pas son seul tuteur, son seul moteur.
Sa liberté, comme nous avons vu dans un autre fil, est gouvernée, sinon limitée par les choix que nous faisons. Ces choix ne sont pas toujours faciles; cependant, si nous remplissons les conditions énoncées ci-haut, nous continuons à vivre. Simplement.

Il est sûr que ça se complique quand on fait le mauvais choix! Ou quand qqchose arrive qui ne dépend pas de nous. Mais, là, on ne parle pas vraiment de la vie, mais de la gestion!

Se donner des valeurs, se donner un cadre de conduite et de réflexion sont des façons à voir plus clair, d'agir en connaissance de cause, de réduire le nombre de complications.
Si le bonheur est à espérer, peu nombreux sont les gens auxquels il n'arrive jamais malheur. Une bonne gestion nous fait apprendre de chaque expérience, ressentie comme bonne ou mauvaise, et de nous construire grâce à ces apprentissages.

Mener sa vie, regardé comme un défi, plutôt que de la subir en se plaignant, portera à cette construction des pierres fondatrices plutôt que de la boue.

La vie est-elle simple ?

Vu que
- je respire
- je bois
- je mange
- je bouge
- j'ai la capacité de reproduction de l'espèce
je ne suis pas seulement en vie, mais je vis. Décrit comme ça, vivre est simple. La vie est simple.

Je suis d'accord avec toi ; la vie est simple. Vivre n'a rien de compliqué, c'est même quelque chose de naturel, sa viens tout seul, nous n'avons pas besoin de nous dire : Je dois vivre, pour vivre.
Après certaine vies sont tout de même plus complexe, en tout cas dans leur sauvegarde, que d'autre. Un enfant somalien vivra de façon plus difficile qu'un enfant français.

La vie est-elle simple ?

Tout ce que vous décrivez là, un animal aussi peut le faire.
Le propre de l'homme, c'est de dépasser ce stade animal par la pensée et la réflexion. C'est vrai que si l'on s'en tient uniquement aux besoins vitaux, la vie n'a rien de compliqué.
Mais la pensée pousse l'homme à se remettre en question, et la remise en question de soi apporte instabilité personnelle, déséquilibre, et donc relations difficiles avec l'extérieur.
L'homme, en toute logique, ne peut, tant qu'il pense, avoir une vie simple.
Après, je pense que Lyo ne disant pas cela dans un sens philosophique. Elle voulait dire qu'elle avait rencontré dans sa vie certaines difficultés qui l'on poussée à se remettre en question et à remettre en question ce qui l'entoure. Nous y revenons donc, à la pensée, même si ce n'était pas au départ ce sur quoi elle voulait rebondir (il me semble).
A ce sujet Lyo, "les autres, une menace?" Sinon nous allons vite finir hors sujet. wink

La vie est-elle simple ?

La vie des animaux est aussi simple, Oregann! (Bonjour).
Quand on s'exprime sur le café philosophique, j"ose espérer une certaine approche....philosophique. tongue

Galain a écrit :

Un enfant somalien vivra de façon plus difficile qu'un enfant français.

Bonjour Galain. Je suis toujours content d'avoir des points d'accord avec mes interlocuteurs. smile

Pourquoi "plus difficile"? C'est adopter un point de vue totalement civilisatio-occidental! Qu'en savons-nous de l'attitude des Somaliens envers la vie et la mort?
Pourquoi ce désir d'imposer nos valeurs sur les autres (les Missions, les Pogroms, la colonisation, l'occupation d'Irak........)?
Je ne suis pâs du tout sûr qu'elles sont universellement applicables.....ni forcément "les meilleures" d'ailleurs.

La vie est-elle simple ?

Bonjour JSC!
Mais c'est ce que je dis!
Les difficultés arrivent avec la pensée...

La vie est-elle simple ?

Euh....activité cérebrale = pensée? Il se peut que les animaux pensent. smile
Je préfère distinguer les Hommes des animaux par leur capacité à réfléchir.(Comme tu as dit à moitié).
Cogito # je pense, stricto sensu; mais = "remuer dans son esprit, imaginer, réfléchir, se représenter, méditer" tout à la fois."

Réfléchir à "pourquoi pleut-il" ne me semble pas compliquer ma vie; en effet, si je détermine ses causes, je pourrais fair des prévisions météo et inventer le parapluie. (Zut! C'est déjà fait).

La vie est-elle simple ?

Je n'ai jamais dit le contraire JSC.

La pensée et non l'activité cérébrale pousse l'homme à al réflexion, et donc à e poser des questions sur son existence, sa place dans le monde, ce qui régit ce monde, etc.

Choses qui ne sont même pas envisageables avec l'animal, toute activité cérébrale qu'il puisse avoir.

Si tu te demandes pourquoi pleut-il, tu vas te pencher sur les effets et les causes scientifiques, tu vas réfléchir, et dès qu'il y a pourquoi?, il y a complication de l'existence...

La vie est-elle simple ?

Le PENSER: n'importe quel cours ou suite d'idées.
Le REFLECHIR: tourner son esprit sur une considération des expériences, le produit de la perception, et des idées, avec en vue la découverte de nouveaux liens, ou de tirer des conclusions pour guider une action future.
{Merci Penguin Dictionary of Psychology}.

Réfléchir est non seulement normal pour un être humain, il est nécessaire pour son avenir, même proche!
J'appelle ça faciliter l'existence!

Il pleut. Simple. Il pleut pas.  Simple. Je me mouille: je ratrappe froid: je souffre. Une complication évitable de ma vie. Je l'évite: réfléchir: m'arbriter. Pas de souffrance. Simple.

La vie est-elle simple ?

Pourquoi "plus difficile"? C'est adopter un point de vue totalement civilisatio-occidental! Qu'en savons-nous de l'attitude des Somaliens envers la vie et la mort?
Pourquoi ce désir d'imposer nos valeurs sur les autres (les Missions, les Pogroms, la colonisation, l'occupation d'Irak........)?
Je ne suis pâs du tout sûr qu'elles sont universellement applicables.....ni forcément "les meilleures" d'ailleurs.

Tu as raison, j'ai fais preuve d'ethnocentrisme et je déteste ça...
Nous essayons de nous débarrasser de nos réflexes impérialistes et pourtant ils reviennent...tsss.

Sinon, pour revenir au sujet. Je pense que le problème est abordable sous différent angles.
Si dans la Vie nous voulons dire existence, c'est à dire le fait d'être là simplement et de perpétuer cette état d'existence en mangeant, buvant, ect... et bien alors je pense que la Vie est dans l'absolu quelque chose de facile.
Je contredis ce que j'ai dis plus haut mais même pour les êtres ne pouvant pallier à leurs besoins élémentaire, la vie n'a rien, dans l'absolu de difficile. Même quand nous nous laissons mourir, il faut un petit temps, une période, où nous vivons sans résistances.
Je ne sais pas si je suis clair mais ce que je veux dire c'est que en réalité nous pouvons vivre sans difficulté pour autant que nous ne voulons pas résister à la mort.
En gros, la difficulté que nous pouvons trouver dans la vie ne viens pas tant de la vie elle même que du fait que nous ne voulons pas qu'elle s'arrête et que du coup nous nous nourrissons, nous buvons, etc...

Après il y a l'angle que prend Oregann, celui de l'Etre existant de façon réfléchis ; avec cette question de base : Pourquoi ?
Mais il est faux, je pense, de croire que cette question est réflexe. Je ne crois pas que l'homme soit génétiquement programmé pour se poser cette question.
De plus cette question du "Pourquoi ?" n'est-elle pas au contraire quelque chose de facile ?
N'est-ce pas en effet plus simple de regarder la Chose comme quelque chose ayant un sens que comme une entité indépendante de toute compréhension. Le Pourquoi n'est-il pas en réalité le véritable sésame pour une vie simple...



Edit: J'ai écris mon message en parallèle de JSC et je remarque quand je le poste qu'il pense la même chose que moi :

Réfléchir est non seulement normal pour un être humain, il est nécessaire pour son avenir, même proche!
J'appelle ça faciliter l'existence!

Nous sommes décidément sur la même longueur d'onde aujourd'hui tongue

10

La vie est-elle simple ?

Disons, Galain, que pour que la réflexion soit finie (au sens propre du terme), il faut que le pourquoi s'accompagne du comment.

JSC, je suis d'accord avec toi. Décidément, tout le monde s'accorde aujourd'hui, si ce n'est pas rare... big_smile

Edit: en revanche, je rebondis sur ton histoire de pluie. La simplicité voudrait que l'on se laisse mouiller, se dire que si l'on s'abrite, on ne tombera pas malade, c'est déjà penser, réfléchir, analyser, et agir.
Mais après, comme dans tout débat philosophique (ou s'y apparentant), il faut définir les concepts.
Qu'entends-tu par simplicité?