1

Quelle est cette figure de style ?

Bonjour,

Quelle est cette figure lorsque l'on dit "Avouez que ni Cicéron, ni Varron n'eurent la moindre part...", lorsque l'on sous entend l'accord du destinaire?

Merci

2

Quelle est cette figure de style ?

Bonjour à tous!
Je cherche le nom d'une figure de style, celle qui permet de réunir le fond et la forme d'un propos en symbolisant l'idée contenue dans la phrase par la "forme" de la phrase... Pour être plus claire, voici un exemple: dans l'opéra Isis de Lully, acte IV, le "Choeur de l'hiver" dit "des trembleurs" parle d'une contrée glaciale, et les chanteurs symbolisent ce froid par une diction saccadée, comme s'ils grelottaient. Par exemple aussi, le célèbre vers "pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes": l'allitération donne le sentiment d'entendre ces serpents... Il me semble que cet exercice de style a un nom, mais je ne m'en souviens pas. Quelqu'un peut-il m'aider?
Merci!
Marianne

Quelle est cette figure de style ?

Bonjour

un petit tour par là, avec "les serpents de Racine, en attendant des réponses précises

http://fr.wikipedia.org/wiki/Allit%C3%A9ration

http://www2.france-jeunes.net/lire-les- … -22360.htm

Allitération
Nom féminin
Figure de style qui consiste à reprendre volontairement des phonèmes consonantiques. Il s’agit donc de la répétition d’une même consonne.

voir aussi "Figures de sonorités" sur

http://fr.wikipedia.org/wiki/Figure_de_style 


modestement et de mon mieux
@

Quelle est cette figure de style ?

Bonsoir Marianne,

Voici un "Dossier" du site. Il contient plusieurs liens (concernant les figures de style) qui te seront utiles.

Muriel

5

Quelle est cette figure de style ?

Bonjour,
ce ne serait pas des sonorités suggestives? smile

6

Quelle est cette figure de style ?

Je vois ce que vous voulez dire mais je ne crois pas que cette figure de style ait un nom particulier, je ne crois pas qu’elle ait été baptisée, le fait que certains participants bottent en touche en proposant des liens généraux sans répondre précisément à votre question, me paraît être un signe assez fiable vers cette hypothèse, on explique cela par une sorte de synthèse ou d’osmose entre le fond et la forme sans qu’elle soit désignée, me semble-t-il, par un vocable. Si toutefois ce mot existe, j’eusse aimé l’apprendre ut doctior fiam.

Un exemple célèbre de ce genre est la phrase de Pascal :

Le silence éternel des ces espaces infinis m’effraie

où le « je » n’est représenté que par la seule lettre m en tant que complément d’objet direct du verbe, isolée à un endroit arbitraire dans tout le reste de la phrase qui représente précisément cet espace.

Cela dit tout cela n’est, selon moi, que paroles verbales de type « blablationnel » si je puis dire, il semblerait que la Terre ne tourne pas complètement silencieusement, il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre nous a-t-on enseigné, sauf à être un tout petit peu abruti, on n’a aucune raison de se laisser intoxiquer par de telles constructions.

Restez libre.

À bientôt
Gilles

Quelle est cette figure de style ?

On parle d'Harmonie imitative mais est-ce bien une figure de style, si je puis dire, "officielle" ? À vérifier dans la Fiche du site consacrée à celles-ci

Quelle est cette figure de style ?

Bonjour Léah,

Il faut sans doute distinguer le nom de la "figure de style" de celui de son "effet".

Par exemple, dans l'exemple des "serpents", l'allitération en "s" (figure de style) produit une "imitation harmonique" (effet).

C'est pour cela que j'ai ajouté les liens du site à ceux de Henry, parce que j'ai remarqué que Wikipédia parlait de figure de style quant à l'harmonie imitative...

Ce n'est que mon impression, c'est aussi pourquoi je n'ai pas apporté une réponse affirmative...

Muriel

Quelle est cette figure de style ?

Je ne pense pas que "l'harmonie imtitative" soit un "effet"
L'effet, c'est ce que le lecteur ou l'auditeur ressent
Est-ce que je ressens une "harmonie imitative" lorque j'entends sont ces serpents qui sifflent sur ?
Non, je "ressens" (peutêtre, car là tout est question de sensibilité personnelle) des sifflements de serpents. Mais je ne me dis pas que je ressens une "harmonie imititative"
Enfin, c'est mon sentiment !

Le TLF dit
Harmonie imitative. Celle qui, par la sonorité des sons utilisés, imite ou évoque le bruit de la chose signifiée. Des harmonies imitatives dans le langage sont de véritables ou approximatives onomatopées (ROUGNON 1935, p. 8).

Et le "Dictionnaire des figures de style'
HARMONIE IMITATIVE, n.f.
Imitation, par les sonorités d'une phrase, de la réalité qui y est évoquée.
[ … ] gemmes rouges de jus (P. Valéry)

Et sur "la passion des poèmes"
Onomatopée
Formation de mots par harmonie imitative : l'onomatopée est la création d'un mot reproduisant dans ses éléments sonores le bruit auquel il s'applique. Par extension, mot formé par harmonie imitative. En tant que figure de style, elle est la figure par laquelle on cherche à suggérer l'image auditive d'un objet au moyen d'un concours particulier de sons verbaux. On dit plus souvent, cependant, harmonie imitative (voir ce mot). Voir aussi allitération.

Quelle est cette figure de style ?

Bonjour,

J'aimerais savoir comment s'appelle la figure de style qui consiste, dans la description d'un lieu par exemple, à partir d'un détail pour arriver au décor dans son ensemble (ou inversement, partir de l'ensemble pour "zoomer" sur un petit détail) ?
J'ai su le nom de cette figure de style, mais je ne parviens pas à la retrouver...

Merci d'avance,
Miett