Traduction latin-français

D'accord, donc, littéralement, uigiliam est complément d'agent si on prend appui sur le verbe déponent. C'est bien ce que je pensais, mais alors pourquoi n'est-il pas à l'ablatif ? Parce que c'est un verbe déponent ?

Merci beaucoup chrysostomos, je comprends mieux.
Je crois que je vais un peu trop vite, à chaque fois. L'été n'est pas terminé, j'aurai encore plein de questions ... avant les versions intensives de septembre. Enfin, d'après le rapport de jury 2010, le latin à l'agrég de lettres modernes reste assez fondamental quant aux tournures grammaticales à repérer. Je pense qu'avec mon Déléani & Verlander pour me remettre dans le bain, ça devrait aller ... non ?

392

Traduction latin-français

sequor est transitif, uigiliam est COD.

393

Traduction latin-français

Bonsoir,

Pourriez-vous me confirmer la traduction exacte de l'expression :
"L'ironie a tué ma jeunesse"

Les différents traducteurs en ligne ne semblent pas coïncider :
- Ironia occidi iuvenis
- In ironia occidi iuvenis
- In ironia occidit iuventute mea
- In ironia occidit adulescentia

Ou peut être est-ce totalement différent ?
En vous remerciant pour le temps que vous aurez bien voulu m'accorder.

394

Traduction latin-français

Une traduction littérale serait : Ironia iuventutem meam occidit

395

Traduction latin-français

Merci beaucoup.
L'utilisation du conditionnel dans votre réponse induit-elle la possibilité que cette traduction littérale ne soit pas totalement correcte ?

Traduction latin-français

Elle me semble nettement plus correcte, en tout cas, que les traductions en ligne que tu nous as soumises...

397

Traduction latin-français

Très bien, c'est noté.
En vous remerciant encore une fois pour votre aide et pour votre temps.

398

Traduction latin-français

Tout dépend du contexte, mais je ne sais pas si c'est la meilleure manière de le dire en latin... Grammaticalement, en tout cas, c'est correct.

399

Traduction latin-français

En ce qui me concerne, le contexte est difficile à décrire brièvement, mais je vais tout de même essayer :

Il est des convictions ou des valeurs qu'on défend toute notre vie. Il peut arriver - malheureusement - qu'un beau jour on soit anéanti (ou trahi) par ces mêmes convictions. Après cela, on en vient souvent à changer, évoluer, dans nos valeurs et en maturité globalement...
Il me semble que plus l'anéantissement est fort, plus le changement est radical.
D'où... l'ironie a tué ma jeunesse.

Je ne sais pas si cette explication aura pu vous éclairer. Je l'espère.

Cordialement.

Traduction latin-français

Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer pourquoi "alium alia clades opressit" peut être traduit par "un malheur écrasa l'un, un autre malheur écrasa l'autre" ?
Ce qui me gêne, c'est le "alia". Pourquoi mettre un pluriel ?

Merci d'avance.