Salluste, Guerre de Jugurtha

Bonjour, voici donc le texte en entier :


Non possum fidei causa imagines neque triumphos aut consulatus maiorum meorum ostentare, at, si res postulet, hastas, vexillum, phaleras, alia militaria dona, praeterea cicatrices adverso corpore. Hae sunt meae imagines, haec nobilitas, non hereditate relicta, ut illa illis, sed quae ego meis plurimis laboribus et periculis quaesivi. Non sunt composita verba mea: parvi id facio. Ipsa se virtus satis ostendit; illis artificio opus est, ut turpia facta oratione tegant. Neque litteras Graecas didici: parum placebat eas discere, quippe quae ad virtutem doctoribus nihil profuerant. At illa multo optima rei publicae doctus sum: hostem ferire, praesidia agitare, nihil metuere nisi turpem famam, hiemem et aestatem iuxta pati, humi requiescere, eodem tempore inopiam et laborem tolerare. His ego praeceptis milites hortabor, neque illos arte colam, me opulenter, neque gloriam meam, laborem illorum faciam. Hoc est utile, hoc civile imperium. Namque cum tute per mollitiem agas, exercitum supplicio cogere, id est dominum, non imperatorem esse.



Je vous propose ma traduction mot à mot, pourriez vous m'indiquer mes erreurs ( de temps, de vocabulaire etc...) Merci par avance !!

Non possum ; je ne peux pas
causa fidei : pour causer (?) confiance
ostentare imagines : montrer les portraits
neque triumphos : ni les triomphes
aut consulatus : ou les combats
meorum majorum : de mes ancêtres
at, si res postulet : mais, si les choses le désirent
(possum ostentare) je peux montrer
hastas, vexillum : des lances, un étendard
phaleras : des phalères
alia dona militaria : et d'autres récompenses militaires
praeterea cicatrices : en plus des cicatrices
advorso corpore : sur le devant du corps

Hae(c) sunt meae imagines : ceci sont mes portraits
haec nobilitas : ceci est la noblesse
non relicta hereditate : non pas des restes hérités
ut illa illis : comme cela à eux
sed quae ego quaesivi : mais que j'ai gagné
meis plurimis : par mes nombreux
laboribus et periculis : travaux et dangers


Verba mea : mes paroles
non sunt composita : ne sont pas recherchées
facio parvi id : je fais peu de cas de cela
virtus se ostendit : la vertu le montre
satis ipsa : assez d'elle même
opus est illis : il est besoin à eux
artificio ut tegant : d'artifices pour qu'ils cachent
facta turpia oratione : leurs faits honteux en paroles

Neque didici : et je n'ai pas appris
litteras Graecas : les lettres grecques
placebat parum (mihi) : il ne plaisait guère à moi
discere eas : d'étudier ces choses
quippe quae : puisque celles-ci
nihil profuerant ; ne professaient rien
ad virtutem doctoribus : pour la vertu aux maîtres

At illa doctus sum : ce dont je suis instruit
multo optuma rei publicae : (est) beaucoup mieux pour la république
agitare praesidia : frapper l'ennemi
nihil metuere : ne rien craindre
nisi famam turpem : si ce n'est la renommée honteuse
pati juxta hiemem et aestatem : souffrir pareillement l'hiver et l'été
requiescere humi : reposer sur le sol
tolerare eodem tempore : supporter en même temps
inopiam et laborem : la famine et le labeur

His praeceptis ; ces préceptes
ego hortabor milites : que je prescrirai moi-même aux soldats
neque colam arte illos : et je ne cultiverai pas
arte illos : strictement ceux-ci (?)
me (colam) opulenter : si je ne me cultive abondamment
neque faciam meam gloriam : je ne ferais pas ma gloire
illorum laborem : dans leurs labeurs

Hoc est utile : ceci est utile
hoc (est) imperium : ceci est un ordre
civile : (qui est pour) des citoyens.



Merci par avance de m'indiquer mes erreurs !

2

Salluste, Guerre de Jugurtha

rafoulf a écrit :

Bonjour, voici donc le texte en entier :


Non possum fidei causa imagines neque triumphos aut consulatus maiorum meorum ostentare, at, si res postulet, hastas, vexillum, phaleras, alia militaria dona, praeterea cicatrices adverso corpore. Hae sunt meae imagines, haec nobilitas, non hereditate relicta, ut illa illis, sed quae ego meis plurimis laboribus et periculis quaesivi. Non sunt composita verba mea: parvi id facio. Ipsa se virtus satis ostendit; illis artificio opus est, ut turpia facta oratione tegant. Neque litteras Graecas didici: parum placebat eas discere, quippe quae ad virtutem doctoribus nihil profuerant. At illa multo optima rei publicae doctus sum: hostem ferire, praesidia agitare, nihil metuere nisi turpem famam, hiemem et aestatem iuxta pati, humi requiescere, eodem tempore inopiam et laborem tolerare. His ego praeceptis milites hortabor, neque illos arte colam, me opulenter, neque gloriam meam, laborem illorum faciam. Hoc est utile, hoc civile imperium. Namque cum tute per mollitiem agas, exercitum supplicio cogere, id est dominum, non imperatorem esse.



Je vous propose ma traduction mot à mot, pourriez vous m'indiquer mes erreurs ( de temps, de vocabulaire etc...) Merci par avance !!

Non possum ; je ne peux pas
causa fidei : pour causer (?) confiance mot à mot pour raison de confiance
ostentare imagines : montrer les portraits
neque triumphos : ni les triomphes
aut consulatus : ou les combats
meorum majorum : de mes ancêtres
at, si res postulet : mais, si les choses le désirent si la situation le réclamait
(possum ostentare) je peux montrer
hastas, vexillum : des lances, un étendard
phaleras : des phalères
alia dona militaria : et d'autres récompenses militaires
praeterea cicatrices : en plus des cicatrices
advorso corpore : sur le devant du corps

Hae(c) sunt meae imagines : ceci sont mes portraits ce sont-là mes portraits
haec nobilitas : ceci est la noblesse ma noblesse
non relicta hereditate : non pas des restes hérités
ut illa illis : comme cela à eux
sed quae ego quaesivi : mais que j'ai gagné
meis plurimis : par mes nombreux
laboribus et periculis : travaux et dangers


Verba mea : mes paroles
non sunt composita : ne sont pas recherchées
facio parvi id : je fais peu de cas de cela
virtus se ostendit : la vertu le montre la vertu se montre
satis ipsa : assez d'elle même
opus est illis : il est besoin à eux
artificio ut tegant : d'artifices pour qu'ils cachent
facta turpia oratione : leurs faits honteux en paroles par des paroles éloquentes

Neque didici : et je n'ai pas appris
litteras Graecas : les lettres grecques
placebat parum (mihi) : il ne plaisait guère à moi
discere eas : d'étudier ces choses
quippe quae : puisque celles-ci
nihil profuerant ; ne professaient rien ne servaient à rien
ad virtutem doctoribus : pour la vertu aux maîtres à mes maîtres pour la vertu

At illa doctus sum : ce dont je suis instruit
multo optuma rei publicae : (est) beaucoup mieux pour la république
agitare praesidia : frapper l'ennemi harceler les bataillons
nihil metuere : ne rien craindre
nisi famam turpem : si ce n'est la renommée honteuse
pati juxta hiemem et aestatem : souffrir pareillement l'hiver et l'été
requiescere humi : reposer sur le sol
tolerare eodem tempore : supporter en même temps
inopiam et laborem : la famine et le labeur

His praeceptis ; ces préceptes par ces préceptes    
ego hortabor milites : que je prescrirai moi-même aux soldats j'exhorterai les soldats
neque colam arte illos : et je ne cultiverai pas et je ne les traiterai pas durement (Gaffiot)
arte illos : strictement ceux-ci (?)
me (colam) opulenter : si je ne me cultive abondamment et moi royalement (Gaffiot)
neque faciam meam gloriam : je ne ferais pas ma gloire 
illorum laborem : et leur peine

Hoc est utile imperium : c'est là un pouvoir utile
hoc (est) civile : c'est là un pouvoir profitable aux citoyens
civile : (qui est pour) des citoyens.



Merci par avance de m'indiquer mes erreurs !

Salluste, Guerre de Jugurtha

Merci beaucoup pour vos aides wink

J'avais oublié une phrase, la dernière du texte :

Namque cum tute per mollitiem agas, exercitum supplicio cogere, id est dominum, non imperatorem esse

Ce qui devrait donner :

tute (vitam) agas : on vit
per molllitiem = à traver la mollesse
exercitum cogere supplicio : soumettre son armée aux rigueurs (?)
id est dominum = ceci est être un tyran
non imperatorem esse = et non un chef...

Pourriez vous vérifier ?

4

Salluste, Guerre de Jugurtha

rafoulf a écrit :

Merci beaucoup pour vos aides wink

J'avais oublié une phrase, la dernière du texte :

Namque cum tute per mollitiem agas, exercitum supplicio cogere, id est dominum, non imperatorem esse

Ce qui devrait donner :

namque : et en effet
cum tute (vitam) agas : quand soi-même on vit
per molllitiem = à traver la mollesse   au milieu de la mollesse
exercitum cogere supplicio : soumettre son armée aux rigueurs (?) aux tourments
id est dominum = ceci est être un tyran c'est être un maître
non imperatorem esse = et non un chef... non un chef militaire

Pourriez vous vérifier ?

Salluste, Guerre de Jugurtha

Non possum fidei causa imagines neque triumphos aut consulatus maiorum meorum ostentare, at, si res postulet, hastas, vexillum, phaleras, alia militaria dona, praeterea cicatrices adverso corpore. Hae sunt meae imagines, haec nobilitas, non hereditate relicta, ut illa illis, sed quae ego meis plurimis laboribus et periculis quaesivi. Non sunt composita verba mea : parvi id facio. Ipsa se virtus satis ostendit . Illis artificio opus est, ut turpia facta oratione tegant. Neque litteras Graecas didici : parum placebat eas discere, quippe quae ad virtutem doctoribus nihil profuerant. At illa multo optima rei publicae doctus sum : hostem ferire, praesidia agitare, nihil metuere nisi turpem famam, hiemem et aestatem iuxta pati, humi requiescere, eodem tempore inopiam et laborem tolerare. His ego praeceptis milites hortabor, neque illos arte colam me opulenter, neque gloriam meam laborem illorum faciam. Hoc est utile, hoc civile imperium. Namque cum tute per mollitiem agas, exercitum supplicio cogere, id est dominum, non imperatorem esse.

Je ne puis pour donner confiance, exhiber les images de mes ancêtres, leurs triomphes et leurs consulats, mais s'il le faut, mes lances, mon étendard, mes colliers, mes décorations, surtout mes blessures de guerrier. Voilà mes images, ma noblesse, non transmise par héritage, comme la leur, mais acquise par mes nombreuses souffrances et prises de risque. Mon langage n'est pas élaboré, je parle peu. Le mérite se suffit à lui-même. Eux, ils ont besoin d'habileté oratoire pour voiler leurs turpitudes. Je n'ai pas appris les lettres grecques : je n'en avais pas envie car ceux qui les enseignaient n'en étaient pas plus vertueux. Mais je sais parfaitement ce qu'est l'intérêt général : frapper l'ennemi, faire son devoir, craindre uniquement la mauvaise réputation, supporter autant l'hiver que l'été, dormir par terre, vivre en même temps le dénuement et la peine. Je donnerai ces règles à mes soldats, je ne les traiterai pas rudement en vivant luxueusement, je n'édifierai pas ma gloire sur leurs fatigues. Ainsi on commande utilement à des citoyens. En effet, quand on vit soi-même dans la mollesse, diriger brutalement son armée, c'est être un maître, non un général.

6

Salluste, Guerre de Jugurtha

Bonjour Zagor, et bienvenue sur le site.

Avez-vous une question ?