Ovide, Le mythe de Phaéton

Comme d'habitude, pourriez-vous vérifier ma traduction mot à mot ( ci-dessous : texte + traduction amélioré )


at tu, funesti ne sim tibi muneris auctor                  / Garde-toi donc, mon fils, d'une faveur funeste
nate, cave, dum resque sinit tua corrige vota!           Et modère ton voeu tant qu'il est encor temps
scilicet ut nostro genitum te sanguine credas,            Tu veux un gage sûr de ma paternité ?
pignora certa petis: do pignora certa timendo            Ma crainte te le donne, et par cette peur même
et patrio pater esse metu probor. adspice vultus        Je prouve être ton père. Observe mon visage
ecce meos; utinamque oculos in pectora posses         Que ne peux tu, plongeant tes regards dans mon coeur
inserere et patrias intus deprendere curas!                 Y saisir sur le vif ma paternelle angoisse !
denique quidquid habet dives, circumspice, mundus       Vois enfin les trésors que renferme le monde       
eque tot ac tantis caeli terraeque marisque                 Et entre ceux du ciel, de la terre et des mers
posce bonis aliquid; nullam patiere repulsam.                Fais tonchoix. Pas un d'eux ne sera refusé
deprecor hoc unum, quod vero nomine poena,               Sauf un, en vérité châtiment plus qu'honneur ;
non honor est: poenam, Phaethon, pro munere poscis!   Tu implores, Phaeton, un châtiment pour grâce !
quid mea colla tenes blandis, ignare, lacertis?                Qu'enlaces-tu mon cou, fou, de bras caressants ?
ne dubita! dabitur (Stygias iuravimus undas),                 Oui je l'accomplirai, j'ai juré par le Styx
quodcumque optaris; sed tu sapientius opta!'                 Le choix que tu feras. Mais fais un choix plus sage !
    Finierat monitus; dictis tamen ille repugnat                 Le voilà averti. Mais rebelle, il persiste
propositumque premit flagratque cupidine currus.             Et brûle du désir de conduire le char.
ergo, qua licuit, genitor cunctatus ad altos                   Alors, ayant tardé tant qu'il pouvait, le père
deducit iuvenem, Vulcania munera, currus.                    Le mène au char altier que lui offrit Vulcain.





--->

At tu, nate : à toi mon fils
cave : prend garde
ne sim tibi : que je ne sois pas pour toi
auctor muneris funesti : auteur d'un cadeau funeste
dum res sinit : pendant que les choses le permettent
corrige tua vota : corrige ton vote
Scilicet : sans doute
ut credas te  nostro sanguinem genitum : pour que tu crois toi issu du sang familial
petis pignora certa : tu demandes un gage certains
do pignora certa : je te donne un gage certain
timendo patrio: par la crainte d'un père
metu probor esse pater : et cette crainte prouve que je suis ton père
aspice ecce vultus meos : regarde, voici les traits de mon visage
et utinam posses : et que ne peux-tu
inserere oculos in pectora : insérer tes yeux dans mon coeur
et deprendere intus curas patrias : et saisir à l'intérieur les soucis d'un père

Denique CIRCUMSPICE QUICQUID MUNDUS HABET DIVES : enfin, regarde tout ce que le monde a comme richesses
ET DE TOT AC TANTIS CAELI TERRAEQUE MARISQUE : et de tous ceux du ciel de la terre et de la mer
posce aliquid bonis : demande quelque bien (que tu veux)
patiere nullam repulsam : tu ne supporteras aucun échec

deprecor hoc unum : je te supplie seulement
quod vero nomine poena : car son vrai nom est peine
est non honor : ce n'est pas un honneur
poenam, phaethon : c'est un châtiment, phaéton
poscis pro munere : que tu demandes au lieu d'une grâce (munere = verbe à l'infinitif, comment le traduire ici ? )

quid tenes mea colla lacertis blandis ignare ; pourquoi tiens-tu mon cou dans tes bras caressants ?

ne dubita, dabitur (juravimus undas stygias) de doute pas, il te sera donné ( nous le jurons sur les eaux du styx)
quodcumque optaris : tout ce que tu auras souhaité
sed tu, opta sapientius :mais toi, souhaite (quelque chose) de plus sage
monitus finierat : l'avertissement était fini
tamen, repugnat ille dictis : le discours répugnait à lui
et propositum premit et flagrat cupidine currus : et il s'obstine et  brûle du projet du désir du char
ergo genitor cunctatus : donc son père circonspect
qua licuit --> ?
deducit ivuenem ad altos= emmène le jeune vers le char dans les hauteurs
munera volcania : présent de volcain



Merci d'avance de me corriger !

2

Ovide, Le mythe de Phaéton

J'ai corrigé dans ma mp.