Peut-on être à la fois riche et vertueux ?

Vous pourriez de la même façon, si vous êtes plus grand que la moyenne, vous faire un peu raccourcir les jambes, par charité pour les hommes de petite taille. Ce serait une belle initiative éthique et citoyenne.

L'inégalité des tailles n'est pas le fait d'une certaine organisation sociale, elle n'engage pas la responsabilité des individus au sein d'une société.

12

Peut-on être à la fois riche et vertueux ?

Ursus a écrit :

L'inégalité des tailles n'est pas le fait d'une certaine organisation sociale

L'inégalité de richesse non plus.

Peut-on être à la fois riche et vertueux ?

L'inégalité de richesse non plus.

Dans la mesure où il pourrait en être autrement, il me semble que si.

Peut-on être à la fois riche et vertueux ?

Jean-Luc Picard a écrit :
Ursus a écrit :

...Mais il me semble qu'il faut une société inégalitaire pour qu'il puisse y avoir des riches et des pauvres, sans quoi ces adjectifs n'ont plus le moindre sens. Si je n'ai pas tort, être riche engage une position morale, puisqu'il faut participer de cette inégalité pour l'être.

La prémisse est correcte mais la conclusion est erronée.
En quoi, en effet, l'inégalité revêt-elle un caractère moral?
Comparez avec la phrase suivante:
Les êtres humains sont inégaux par la taille: il y a des grands et des petits, et c'est un désavantge d'être petit. La société humaine est donc injuste, et je me demande si l'on peut être grand et vertueux...
Vous me direz que l'analogie n'est pas valide parce que la grande taille des uns ne cause pas la petite taille des autres.
Et je vous répondrai qu'elle est valide, car si, en effet, la grande taille des uns ne cause pas la petite taille des autres, de la même façon, sauf banditisme (individuel ou collectif), la richesse des uns ne cause pas la pauvreté des autres.

Il faut sortir de cette vision d'une fausseté absolue qui tend à présenter tout enrichissement comme un simple transfert de richesse. Si c'était le cas, comment expliquer que l'humanité soit globalement mille fois plus riche aujourd'hui qu'il y a un million d'années? Aucun pillage (malgré tous les José Bové du monde) n'aurait jamais permis le développement d'une telle richesse. Cela n'empêche pas qu'il y ait eu des pillages, bien sûr: celui de l'Amérique par les Espagnols, entre cent.
Mais la plus grande partie de la richesse est créée, non volée. La quantité totale de richesse sur terre augmente par le travail des hommes, l'amélioration des techniques, etc. Elle peut baisser cependant, du fait des guerres, des désastres et de certaines aberrations étatiques.

Votre raisonnement est tellement bien avancé qu'il est très difficile de s'y opposer. Cependant, je vais essayer de dire ce que j'en pense.
Les richesses ne sont pas volées? J'ai déjà un problème ici. Que font les actionnaires des grands groupes ? Ne volent-ils pas le travail des ouvriers? Dans tous les cas, ils les exploitent !
Vous êtes je trouve beaucoup trop terre à terre. Ne peut-on pas faire appel à la morale et à la générosité ? Après tout, c'est le travail de chacun qui fait notre richesse. Je ne parle qu'au niveau national, on va pas se lancer à parler des inégalités dans le monde, il y aurait de quoi écrire un roman.
Égalité et morale selon moi vont ensemble ! En effet, nous sommes nés ici, nous avons donc tous le droit à une existence descente et à une justice. Ainsi, il n'est pas juste qu'il y ai des riches en même temps qu'il y ai des pauvres. Je ne dis pas que tout le monde doit gagner la même chose, je dis simplement que tous les français devraient pouvoir vivre décemment dans la mesure où il y en a qui se gavent ! Tant qu'il y aura des PDG, des footballers qui gagnent 10 000 fois plus que d'autres, alors qu'ils ne sont pas 10 000 fois plus méritants, jamais richesse et vertu ne pourront rencontrer.
Peut-être trouverez-vous mon raisonnement contradictoire. Là est la preuve de la différence entre les paroles et les actes. Ma raison peut-être s'assoie sur le fait que j'en suis conscient.