1

Double cursus droit / lettres modernes

Bonjour,

Comme l'indique le titre du sujet je souhaiterais, après ma TL, m'inscrire en licence de droit mais conserver par là-même, quelques cours de littérature.

J'ai donc pensé à une double licence droit-lettres, est-ce possible de concilier les deux ?
Sinon, existe-t-il une université qui propose une licence de droit avec un module/une UE en lettres ?

Parce que si je fait lettres modernes, je me sens pas trop la force de faire des matières "techniques" comme la grammaire, le latin, l'ancien français.. donc pour conclure, puis-je faire une licence de droit option littérature (genre un petit cours de 2h ?) big_smile

Merci d'avance :-) !

Double cursus droit / lettres modernes

Et tu trouverais la force pour hisser ta tête au dessus des méandres du droit? Pénal, Constitutionel... Crois-moi, c'est une partie de plaisir la grammaire, à côté.
Non, parce qu'à priori, c'est l'aspect froid et mécanique du latin et de la grammaire, qui te laisse réticent? Si c'est le cas, l'ambiance du droit : c'est pire.  neutral

Expérience personnelle : le plus intelligent à faire est sans doute de se donner à fond pour la licence de droit, et en parallèle, tu te contentes de squatter quelques CMs dans la fac de lettres de ta ville... Tu ne recherches pas un double diplome, juste le plaisir, alors c'est à mon avis la solution la plus enrichissante.  smile

3 (Édité par Willelmus 20/05/2012 à 16:04)

Double cursus droit / lettres modernes

Bonjour,

La solution que propose Ébehn me semble effectivement la plus adaptée: une licence de droit et, en parallèle, quelques cours de lettres sans t'inscrire dans un double cursus. Cela demande évidemment un peu d'envie et de motivation, parce qu'il faut suivre des cours pour lesquels tu n'as aucune obligation.

Un double cursus droit-lettres me parait compliqué, d'autant plus tu ne sembles pas totalement enchantée par la licence de lettres. De plus, il n'existe pas, à ma connaissance, de double cursus droit-lettres; cela oblige donc à suivre deux licences sans emploi du temps aménagé. Je ne pense pas non plus (malheureusement) que certaines universités de droit proposent une UE de littérature.

J'ai moi-même tenté l'expérience d'une double licence dans ces domaines durant un semestre. Cela demande beaucoup d'organisation si l'on veut suivre un maximum de cours, et j'ai arrêté notamment à cause de difficultés d'emploi du temps. Le droit demande un travail plus conséquent et plus régulier que les lettres. Puis, Ébehn a raison de t'avertir: en droit, tu risques d'être servie en matières "techniques"... Enfin, je ne veux pas te décourager, cela reste très intéressant.  wink

Bref, le mieux est donc de regarder dans une université qui propose une licence de lettres quelques cours qui te tentent et que tu pourrais suivre en plus du droit. D'une manière générale, il est facile de suivre des CM voire des TD (avec l'accord du professeur) dans une université où l'on est pas inscrit.

4

Double cursus droit / lettres modernes

Je délivre ma petite pierre : j'ai moi même fait un an de droit avant de faire une validation d'acquis pour entrer directement en L2 lettres modernes.
Je ne pense pas qu'il soit impossible de concilier les deux, c'est faisable si tu es bosseur.
Il faut que tu vérifie aussi si les deux cursus se déroulent dans la même fac (car pas de double cursus droit-lettres en France à ma connaissance du moins et pas d'option littérature en droit, à ma connaissance aussi ! ) : ce n'est pas le cas dans ma ville, et donc chevauchement de cours, de partiels, de TD obligatoire, temps pris par des trajets, absence à répétition etc. Tu vois le tableau !

Double cursus droit / lettres modernes

Pas de double cursus, mais possibilité de choisir un UE dans une autre UFR, par exemple

En 1ère année de licence, plusieurs possibilités de parcours personnalisés sont offertes aux étudiants de première année.
En particulier, ils peuvent choisir de remplacer une unité d’enseignement par semestre, l’unité découverte au 1er semestre et l’unité culture générale au 2e semestre, par une mineure, parmi l’offre de mineures des UFR de Lettres, Langues et Sciences humaines. Ils peuvent aussi remplacer uniquement un cours de ces unités d’enseignement par un cours choisi dans une autre filière.
  En 2ème année de licence, la possibilité de suivre une mineure en Lettres, Langues ou Sciences humaines est poursuivie.

(http://www.u-bourgogne-formation.fr/-Droit,69-.html)

6 (Édité par petitleceir 22/05/2012 à 18:16)

Double cursus droit / lettres modernes

Charlie-30,

Tes différents posts sur le forum semblent montrer que tu te poses beaucoup de questions concernant la suite à donner à tes études. Cela est parfaitement normal, et même louable dans la mesure où cela témoigne d'un intérêt réel pour la suite de ta scolarité.

J'aimerais donner mon point de vue d'enseignant.

Je rencontre beaucoup de lycéens qui peinent à faire un choix lorsqu'ils doivent s'orienter après le bac. Ils sont souvent indécis car ils ne sont pas sûrs de la carrière qu'ils veulent embrasser. En outre, ils aiment souvent plusieurs matières. Encore une fois, tout cela est parfaitement normal.

Compte tenu de leurs incertitudes, beaucoup de lycéens échafaudent des projets complexes - pour ne pas dire compliqués - qui leur permettent (c'est en tout cas ce qu'ils croient) de concilier des goûts hétéroclites et de garder des portes de secours ouvertes au cas où ils voudraient changer de voie sans perdre une année ou un semestre. Certaines universités ont perçu cette tendance. Pour attirer des jeunes, elles proposent des formations pluridisciplinaires (notamment en L1) ou des formations qui offrent des regroupements de matières parfois étonnants. 

Je crois pourtant qu'il s'agit là d'une mauvaise stratégie qui revient tout simplement à esquiver le problème délicat de l'orientation. Je pense vraiment que le mieux à faire est de faire un choix clair : le droit ou les lettres ou l'histoire, etc... Vouloir tout faire à la fois est la meilleure solution pour ne rien faire correctement.

Je te conseille donc de faire un choix (un vrai !) et de choisir des cours et des options qui serviront ton projet. Par exemple, si tu choisis de faire des lettres et que tu peux choisir certains cours, choisis des cours qui sont liés à la littérature, à la grammaire ou au latin, et évite piscine, poterie ou histoire des idées politiques en Patagonie. Le même principe est valable si tu choisis de faire du droit.

Enfin, je terminerai en rappelant que rien n'est irréversible, surtout à 18 ans ! Si tu t'aperçois au bout de quelques mois qu'une filière ne te plaît vraiment pas, tu pourras changer de voie, que ce soit en cours d'année ou l'année d'après. Cela n'est pas un drame, et beaucoup d'étudiants passent par la case réorientation.

Bon courage pour la suite.

7

Double cursus droit / lettres modernes

Je pense aussi que le mieux est de choisir entre ces deux licences.
Je vais donc y penser pendant les vacances d'été, afin de mûrir mon projet professionnel.

Merci encore à tous pour vos nombreux conseils octroyés ! smile


A bientôt sur études-littéraires !

8 (Édité par Jeanne-Héloïse 23/05/2012 à 15:49)

Double cursus droit / lettres modernes

petitleceir a écrit :

Je crois pourtant qu'il s'agit là d'une mauvaise stratégie qui revient tout simplement à esquiver le problème délicat de l'orientation. Je pense vraiment que le mieux à faire est de faire un choix clair : le droit ou les lettres ou l'histoire, etc... Vouloir tout faire à la fois est la meilleure solution pour ne rien faire correctement.

Je suis globalement d'accord avec le message de petitleceir (notamment sur la nécessité de faire un choix, à un moment, et aussi sur la réversibilité des choix), mais je serais plus nuancée, car certaines disciplines me paraissent complémentaires et les associer dans une perspective professionnelle (ou même dans le but de se faire un peu plaisir, au moins au début de ses études supérieures) ne me semble pas si incohérent.