11

Programme ENS Lyon pour 2013

Kourouma, je ne connais même pas de nom. Le Paysan parvenu de Marivaux, cela peut être intéressant. Je ne connais qu'un peu son théâtre et je n'ai lu et étudié que Le Jeu de l'amour et du hasard. Après Phèdre, autre classique théâtral avec Dom Juan. Je connais mal la poésie de Lamartine.
Le thème d'Histoire va sans doute reprendre des choses du programme de l'année 2010-2011, mon année de khâgne. Certes, c'était sur les mondes du travail mais cela entre dans la catégorie "société".
Le programme de géographie n'a pas l'air très passionnant.
Le programme de philo comporte à nouveau une seule notion. La métaphysique, c'est complexe. Je l'ai vu un peu avec Aristote en hypokhâgne pour le livre gamma et je n'ai pas compris grand chose. Bon courage aux khâgneux.
La spécialité lettres modernes propose du Gogol. Or, ce n'est pas un auteur français. Je n'ai pas encore lu cet écrivain. Je n'ai jamais lu Villiers de l'Isle-Adam. N'ayant pas été en khâgne moderne, j'attends de voir ce qu'il y aura dans la spécialité lettres modernes de Ulm puisque c'était mon enseignement de spécialité.

12

Programme ENS Lyon pour 2013

choulie25 a écrit :

Imminielle,

pour revenir sur les axes proposés en français c'est vrai que l'axe "L’œuvre littéraire, ses propriétés, ses valeurs" pose encore question. Mais j'avoue ne pas m'être préoccupée tant que ça des axes cette année. Bien sûr les sujets de dissertations donnés par notre professeur étaient en lien avec les différents axes mais c'est surtout l'étude des œuvres qui a primé. C'est l'exemple qui selon moi conduit à l'idée et non l'inverse. Le sujet donné cette année en tronc commun, ne se référait pas spécifiquement à un axe. Bien sûr on retrouvait l'axe de "la poésie" mais également celui de "L’œuvre littéraire, ses propriétés, sa valeur".

Après tu dis qu'il aurait été judicieux de mettre un roman du XIXème siècle au programme puisque c'est "l'âge d'or" du roman. Ils auraient aussi pu choisir un roman du début ou du milieu du XXème siècle ! Après pour construire une dissertation sur le roman, rien ne nous empêche de citer d'autres œuvres avec des citations choisies par nous.

C'est bien le problème de cette épreuvre. Certaines khâgnes travaillent en priorité sur les oeuvres (ça semble être le cas de la tienne), alors que d'autres se concentrent sur les axes (la mienne par exemple). Et au final, à essayer de faire un entre-deux, de mélanger l'ancienne épreuve d'Ulm avec l'ancienne épreuve de Lyon, personne ne sait vraiment ce qu'il faut faire.
Tu remarqueras qu'il était assez difficile de répondre au sujet de français de cette année si l'on s'était uniquement concentré sur les oeuvres : difficile de faire moins philosophique que Villon et, dans une moindre mesure peut-être, Apollinaire.
Et, bien sûr, quand je parlais des romans du XIXè, je pensais aussi à ceux de la première moitié du XXè siècle (Proust, Gide, ce genre d'auteur). Mais je suis sûre que tu as très bien compris l'idée générale.
Mais j'avoue être un peu irrationnelle dès que l'on me parle de cette épreuve, qui, je pense, frise parfois le ridicule. Il est parfaitement légitime de faire des dissertations sur oeuvres ou des dissertations générales, mais tenter de faire les deux à la foi ne rime à rien. Pour vous dire, pendant l'année, nous nous sommes intéressés à la poésie dans Phèdre et dans la Recherche de l'absolu. Mais si le programme avait porté sur le théêtre, je suis sûre que nous aurions travaillé sur la théâtralité chez Balzac, Villon et Apollinaire. C'est l'oeuvre elle-même qui devrait dicter les exes d'étude, et non le programme fixé par l'ENS.

Sullyvan, je maintiens pour le programme de langues anciennes.
Je n'ai jamais travaillé ni Eschyle (jugé trop difficile par mon professeur), ni Térence (qui est souvent négligé au profit d'auteurs postérieurs). Suétone me plait bien aussi, surtout que Caligula, c'est toujours divertissant  tongue .
Cela dit, il est vrai que je vais regretter le programme de cette année, qui était vraiment exceptionnel, avec deux auteurs tardifs et peu connus (Lucien et Apulée), mais pourtant passionants, et les deux grands classiques, Homère et Virgile (mais l'épopée, c'est un peu mon péché mignon).
J'aurais bien aimé avoir de la littérature chrétienne, mais le thème de culture antique porte sur le pouvoir (j'ai oublié l'intitulé exact), je suppose donc que La constitution d'Athènes est plus adaptée.

13

Programme ENS Lyon pour 2013

Imminielle,

Quand tu dis :

Et au final, à essayer de faire un entre-deux, de mélanger l'ancienne épreuve d'Ulm avec l'ancienne épreuve de Lyon, personne ne sait vraiment ce qu'il faut faire.

, je suis bien d'accord avec toi. C'est ainsi que notre professeur nous a résumé toute la difficulté de l'exercice. Je pense que de toute manière il n'y a pas de méthode parfaite. Il faut travailler autant les axes que les œuvres. Mais le problème c'est qu'au final on cherche tellement à rester dans l'axe ou dans les œuvres qu'au moment de la dissertation cela nous perturbe.
Bon sinon Dom Juan c'est un classique théâtral. J'aurais préféré qu'ils choisissent une autre pièce de Molière. Pourquoi pas les Femmes savantes ?

Sinon j'aime beaucoup le programme d'histoire même si celui de cette année était déjà très bien.
Le programme de géographie ne m'inspire pas. Toute l'année j'ai parlé de frontières et de marges dans le cadre du Cône Sud. Je ne veux plus en entendre parler maintenant...
En ce qui concerne le thème de la métaphysique en philosophie je ne sais pas trop. Je pense que ça peut être très intéressant mais difficile. La philosophie ce n'est définitivement pas mon fort.

En tout cas bon courage aux khâgnes et khûbes, ils ont du pain sur la planche !

Programme ENS Lyon pour 2013

Quelque chose que je n'ai pas compris sur le programme d'histoire, je vais sans doute passer pour un crétin mais bon !
C'est la guerre de Cent Ans ET l'Atlantique au XVIIIème ? Parce que je vois pas trop de rapport entre les deux, enfin, ça me laisse perplexe là ... Si quelqu'un pouvait m'éclairer un peu ^^

En philosophie, la métaphysique, je ne peux pas dire que c'est quelque chose qui m'enchante particulièrement ... Mais bon pourquoi pas, après tout, c'est qu'un an à passer dessus ...

15

Programme ENS Lyon pour 2013

Seymoh,

Pour le programme de spécialité histoire c'est la guerre de Cent ans et l'Atlantique au XVIIIème siècle, c'est-à-dire que les spécialistes d'histoire étudieront séparément et la guerre de Cent ans et l'Atlantique au XVIIIème siècle.

16

Programme ENS Lyon pour 2013

Oui comme le dit Choulie pour le programme de spécialité histoire, il n'est pas censé y avoir de liens entre les deux, on fait un programme au premier semestre et l'autre au second. Cette année on avait "L'expansion romaine de -200 à -31" et "Economie et société au XVIIème". C'est même fait exprès que les sujets soient très différents, pour que l'on connaisse le maximum de périodes et de thèmes.

Programme ENS Lyon pour 2013

Ah ! C'est la spé histoire ! C'est ça que j'avais pas compris x)
Merci ^^

Pour le programme de philo, c'est quand même très vaste ... Si grand que je me demande par quel bout prendre le thème ...