11

Molière, L'Avare, acte IV, scène 7

bonjour !! je dois répondre a ces question pour la rentré pouvait vous m'aidez?
2. Harpagon entre-t-il en scéne dés le début de la piéce ? que nous révèle sur lui sa premiére réplique ? et la suite de la scéne?

5.observez les 28 premiéres répliques de la scéne 3 et les didascalies . quelles répliques comportent des apartés ? sur qoi les didascalies renseignent-elle?
6. dans se passage, comment placer les personnages l'un par rapport à l'autre ? que disent-ils vite, moins vite ? que disent t-il fort, moins fort ? pourquoi ?
pouvez répondre au plus vite s'il vous plait je dois rendre se devoirs dans deux jours !!

livre l'Avare de Moliére !!

12

Molière, L'Avare, acte IV, scène 7

On est dans un comique de situation, et la limite que le comique ne doit jamais dépasser est l'odieux.
La situation dans laquelle Molière met Harpagon est un des plus beaux jours de sa vie: il se marie, il marie ses enfants, il donne une réception. Mais on frise l'odieux, et dans l'odieux, il n'y a plus de comique.
La situation se retourne, mais c'est toujours dans la situation qu'est le ressort de la pièce. Et dans ce monologue on peut suivre, phrase par phrase, le trouble qui se met dans les situations successives où Harpagon se voit, quand il appelle au secours, quand il saisit le malfaiteur, quand il supplie.... Ce ne sont pas tant des formules rhétoriques que des postures, et chaque posture fait pendant à une posture contraire qui s'est rencontrée dans la pièce. Ce n'est pas un simple retournement de situation, c'est un retournement à répétition de toutes sortes de situations.

Molière, L'Avare, acte IV, scène 7

Harpagon apparaît après un portrait très dévalorisant fait indirectement par ses proches qui se trouvent en situation embarrassante. On connait déjà son avarice et son égoïsme. La scène 3 confirme ces informations : il est ridicule à force de méfiance envers son valet. Dès la première réplique il parle à l'impératif, il est odieux, agressif, insultant.
Les apartés renseignent sur la vraie pensée des personnages. Les didascalies créent un comique de geste, qui se verra dans la mise en scène. Certaines disent ce qu'ils font, d'autres s'ils parlent fort ou à voix basse, je ne sais plus s'il y a autre chose.
Pour le reste tu dois examiner chaque réplique : parfois ils s'adressent à l'autre, parfois se parlent à eux-mêmes pour faire leurs commentaires, ou dire leur vraie pensée. Pour disposer les personnages ça dépend : à un moment Harpagon fouille La Flèche, il est à ses pieds. En général il est proche de lui pour surveiller ses faits et geste, le fouiller, voir ses mains, ses poches...

Mais tu ne nous dis pas ce qui te pose problème : ce ne sont pas des questions difficiles, il faut observer réplique par réplique. Le valet déteste Harpagon, le trouve trop méfiant, obsédé par l'argent. Mais c'est son maître, il ne peut pas parler ouvertement. Harpagon considère La Flèche comme un voyou, il est autoritaire et méprisant, malade à force d'avarice, mais ne supporte pas qu'on le lui dise en face.

14

Molière, L'Avare, acte IV, scène 7

Bonjour à tous ,  smile
je dois faire une analyse sur l'Avare de Molière , acte IV scène 7 ;

Voici mon plan :
I- L’état de Harpagon
1)Le personnage affoler (personnage seul , affoler comme ns l'indique la didascalie du début : "sans chapeau" , les ? et ! =  il est désorienté , personnage seul , Cri :"Au voleur ")
2)La justice dans l'histoire (Je sais pas du tout quoi mettre ds cette partie)

Une problématique : Que je n'est toujours pas trouvée

II- La variation des registres
1) Tragique (champ lexical de la mort) et pathétique ("Hélas" , "Ah !")
2) Le comique (...)

III- Le ridicule du personnage
1)Comique de mots
2) comique de gestes (didascalies)
3) Comique de situation (il se prend lui même pour un autre , le jeu avec la salle (il finit par s'adresser directement au public ("vous")))

Je ne sais pas dans quel partie je dois mettre : Le rapport de d'Harpagon avec l'argent = proximité .
Familiarité ("mon argent : mon ami) et je sais pas si je devrais laisser ou non le petit 2) du grand II puisque dans le grand III je vais aussi parler du "comique"
 
Qu'en pensez-vous ? .
Merci

15

Molière, L'Avare, acte IV, scène 7

L'intérêt de cette scène doit être mis en valeur dans ton plan: il doit révéler les éléments ayant permis au discours d'Harpagon de devenir aussi célèbre et mythique qu'un conte pour enfants.
Ce n'est qu'une suggestion mais j'aurai fait le plan suivant:
I- La relation particulière entre Harpagon et son argent
                                                                          -personnalisation de l'argent
                                                                          -conséquences dramatiques de la perte de cet argent
II-L'ambiguïté du comportement d'Harpagon
                                                          -variation du registre et gestes comiques
                                                          -passage du monologue à une interaction avec le public

Voilà bonne chance  smile

16

Molière, L'Avare, acte IV, scène 7

merci d'avoir répondu , 
je pense que je vais garder mon plan parce que je suis plu a l'aise avec , en plus j'ai déjà commencer etc

Je comprend pas ce que vs voulez dire par : "L'intérêt de cette scène doit être mis en valeur dans ton plan: il doit révéler les éléments ayant permis au discours d'Harpagon de devenir aussi célèbre et mythique qu'un conte pour enfant"

Et pouvez-vous me donnez un coup de main pour le grand
II- 2)La justice dans l'histoire (Je sais pas du tout quoi mettre ds cette partie) .

Merci d'avance

17

Molière, L'Avare, acte IV, scène 7

Je voulais dire par là que cette scène par là est quand même célèbre, mythique et qu'il fallait démontrer pourquoi elle a eu un tel succès. Quand à la justice dans l'histoire en toute franchise je ne vois pas l'intérêt d'une telle partie je te conseille de réfléchir à l'étude d'un autre aspect.
Voili voilou  smile

18

Molière, L'Avare, acte IV, scène 7

D'accord , merci

19

Molière, L'Avare, acte IV, scène 7

voici pour vous quelques élément pour relever la valeur du comique  roll

http://www.etudes-litteraires.com/figur … omique.php

20 (Édité par webmestre 01/11/2014 à 10:07)

Molière, L'Avare, acte IV, scène 7

bonjour a tous et a toutes.
J'ai deux questions ou je suis un peu perdu, principalement la premiere.
pourrais-je avoir de l'aide merci.

a.    Comment Molière procède-t-il pour mettre en valeur le désarroi d’Harpagon, désespéré de s’être fait voler son argent ?
b.    Qu’est-ce qui rend ce monologue comique ?

Rappel : pas de travail personnel = pas d’aide.
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.