Racine, Britannicus, acte I, scène 1

Je ne vois pas ce que tu ne comprends pas. On te demande :
Quelle est la personnalité, le caractère d'Agrippine d'aprés son attitude, ses paroles, ses actes ?
Dans les paroles des personnages, quels événements passés sont évoqués, que peut-on comprendre de ce qui s'est passé avant ?

Relis en cherchant les réponses, tu les trouveras, ce ne sont pas des questions piège

Racine, Britannicus, acte I, scène 1

merci Ammy.

23

Racine, Britannicus, acte I, scène 1

Bonjour à tout le monde,

Ayant fini mon commentaire, étant à la conclusion je cherche un texte d'ouverture pour finir en beauté, après de multiples recherches, je ne trouve rien. Si quelqu'un avait par hasard un texte théâtral qui aurait un lien thématique ou stylistique avec, Britannicus, de Racine, ACTE 1, scène 1.

Merci à vous,

Cordialement.

24

Racine, Britannicus, acte I, scène 1

Bonjour,
  Je dois rendre un commentaire sur cette partie de la scène d’exposition de Britannicus de Racine :

Albine

Quoi ? tandis que Néron s'abandonne au sommeil,
Faut-il que vous veniez attendre son réveil ?
Qu'errant dans le palais sans suite et sans escorte,
La mère de César veille seule à sa porte ?
Madame, retournez dans votre appartement.

Agrippine

Albine, il ne faut pas s'éloigner un moment.
Je veux l'attendre ici. Les chagrins qu'il me cause
M'occuperont assez tout le temps qu'il repose.
Tout ce que j'ai prédit n'est que trop assuré :
Contre Britannicus Néron s'est déclaré;
L'impatient Néron cesse de se contraindre;
Las de se faire aimer, il veut se faire craindre.
Britannicus le gêne, Albine; et chaque jour
Je sens que je deviens importune à mon tour.

Albine

Quoi ? vous à qui Néron doit le jour qu'il respire,
Qui l'avez de si loin appelé à l'empire ?
Vous qui, déshéritant le fils de Claudius,
Avez nommé César l'heureux Domitius ?
Tout lui parle, Madame, en faveur d'Agrippine.
Il vous doit son amour.

Agrippine
.                             Il me le doit, Albine :
Tout, s'il est généreux, lui prescrit cette loi;
Mais tout, s'il est ingrat, lui parle contre moi.

  La problématique et la suivante : Montrez qu'il s'agit d'une scène d'exposition efficace puis intéressez vous à l'atmosphère inquiétante qu'il s'en dégage.
 
  Mon plan actuel est le suivant :
     I- Une scène d'exposition efficace
           1) Albine, une confidente
           2) Agrippine, une mère anxieuse
     II- Une atmosphère inquiétante
           1) Néron, un personnage patibulaire
           2) Agrippine soumise à la menace

  Ce plan vous semble t-il cohérent ? Lorsque nous sommes sommes en présence de deux axes est-il nécessaire d'avoir trois sous-parties ?
  Merci d'avance.

25

Racine, Britannicus, acte I, scène 1

Une scène d'exposition efficace doit répondre aux premières interrogations du spectateur :
Qui ?
Où ? Quand ?
Quoi ? Comment ?

26 (Édité par eurycide 07/04/2014 à 18:25)

Racine, Britannicus, acte I, scène 1

D'accord alors, le plan suivant serait peut-être plus judicieux:

I- Une scène d'exposition efficace
      A) Le cadre spatio-temporel
           a- le lieu
           b- le moment
           c- la date
      B) Les personnages
           a- Aggripine
           b- Albine (?)
           c- Néron et Britannicus
      C) L'intrigue (?)
      D) Le rôle d'Albine
           a- une confidente
           b- la défense de Néron
  II- Une atmosphère inquiétante
      A) Néron, un personnage patibulaire et menaçant
           a- Néron et Agrippine
           b- Néron et Britannicus
      B) La mise en place du tragique
           a-
           b-
           c-
      C)
J'ai cependant du mal à la seconde partie - les idées se rejoignent toutes plus ou moins n'est-ce pas ? et l'intrigue (I-C) pourrait aussi bien figurer dans le II-B, non ? Si quelqu'un pourrait m'aider s'il vous plait

27

Racine, Britannicus, acte I, scène 1

Ce plan peut être amélioré.
Réunir b et c du 1A.
Le B du 1 doit simplement présenter les personnages principaux.
1C est à incorporer dans 2B et C.
Le 1D n'est pas indispensable.
Je crois que Néron n'est pas encore patibulaire. La tragédie a pour sujet la naissance d'un monstre. Il faudrait en outre faire remarquer que Néron est le personnage principal en dépit du titre.

28

Racine, Britannicus, acte I, scène 1

D'accord merci donc pour  le présentation des personnages je parle uniquement d'Agrippine et d'Albine si j'ai bien compris.
J'ai vu aussi sur le forum qu'il est bien de constater le rapport de force entre les personnages et les thèmes, mais je pense que le gros problème de mon plan est que je me répète à plusieurs endroits...
Mais sinon hormis le personnage de Néron qu'est-ce qui rend la scène inquiétante ? Le lieu-clos v.4, le champ lexical ? v.9, 10, 12, 13, 14 ?

29

Racine, Britannicus, acte I, scène 1

Il faut présenter tous les personnages qui sont cités dans cette scène avec ce que nous apprenons (liens, fonction, parenté...).
D'où provient l'inquiétude ?
Il te faut absolument commencer par la situation politique et l'attitude ambiguë de Néron. Tu étaies ces rapports de force par le ressenti des personnages féminins, en particulier par les champs lexicaux.