501

Questions sur l’hypokhâgne

Est t-il possible d'apprendre à l'ENS les sciences sociales après une khâgne A/L ?

Questions sur l’hypokhâgne

Theophilius a écrit :

Est t-il possible d'apprendre à l'ENS les sciences sociales après une khâgne A/L ?

Dans l'absolu, oui.
M'enfin une khâgne B/L est préférable.

503

Questions sur l’hypokhâgne

Bonjour, je vais à la rentrée passer en TL. Cette année j'ai eu de bonnes notes en français, histoire & géo et espagnol, par contre j'ai fini l'année avec une moyenne de 10 en anglais. J'ai eu 15 à l'oral & à l'écrit de francais. Et sachant que les voeux pour aprés la Tle sont à faire assez tot, je commence à me renseigner sur l'Hypokhagne.
Cependant je doute d'avoir le niveau requis (ma moyenne générale a stagné autour de 12-13), et surtout mes profs se plaignent de mon manque de participation. Alors j'aimerai savoir si en ayant environ les mêmes notes cette année je peux tenter d'entrer en Hypokhâgne ou si je peux renoncer dés maintenant ?  big_smile

(Je pense que les réponses ont déjà été dites, mais je n'ai pas vraiment envie de relire la discussion en entier  roll )
Merci d'avance !

504

Questions sur l’hypokhâgne

Avec les mêmes notes, ça doit être possible (le lycée de mon secteur prenait en hypo à partir de 12) mais je dirais que pour t'assurer une marge de manoeuvre, tu devrais 1) remonter un peu tes notes, la progression est toujours appréciée 2) participer un peu plus, histoire de montrer que tu t'impliques. Je sais que c'est parfois difficile selon les personnes, les matières et les cours, mais si ton dossier montre qu'en classe tu es passive sans avoir pour autant des notes faramineuses, ça n'est pas un plus.
Rien de problématique, donc, mais d'après moi il faudrait juste améliorer tes notes et tes remarques  wink

505

Questions sur l’hypokhâgne

Une progression franche en Terminale (à la fois en terme de notes et d'appréciations) peut assurer une admission en classe préparatoire (j'ai des exemples autour de moi qui montrent que la progression - qui témoigne d'un potentiel - peut sauver les choses). Sache aussi qu'une "mauvaise" moyenne n'est pas forcément rédhibitoire (il est permis d'avoir un point faible). Mais il va de soi que tout cela est à nuancer en fonction de la sélectivité de la prépa visée.
La participation en revanche ne me paraît pas déterminante, sauf en langues, si les notes - et donc les appréciations - témoignent par ailleurs d'un investissement et d'un travail de qualité (perceptibles dans les travaux écrits, les devoirs, etc) .

506

Questions sur l’hypokhâgne

Bonsoir !


Bon je vais y aller point par point parce que c'est légèrement fumeux dans ma tête. J'espère être sur le bon sujet.

Voilà, j'entre en première L option anglais renforcé/cinéma dans une semaine et ça fait déjà un petit moment que je pense aller en classe prépa après mon bac. Je sais que j'ai encore un peu de temps mais j'aime bien être au courant et savoir où je mets mes pieds (souvent dans le plat d'ailleurs).

J'en ai parlé avec ma prof de français de seconde qui m'estime tout à fait capable d'aller en classe prépa, si mes résultats continuent d'être bons et que je garde un bon dossier. Seulement, je suis une personne extrêmement nerveuse et sensible, toujours à me mettre une pression ingérable pour tout ce qui concerne les études et je voulais savoir si, à votre avis et selon vos expériences, je pourrais aller en prépa. J'en ai parlé avec des gens qui sont passés par la prépa et tous s'accordent à dire, que si ce n'est pas le bagne, ce n'est pas non plus le club med  smile
Je suis aussi intéressée par le fait que la classe prépa donnent apparemment des bases de travail qui sont utiles pour les études et dans la vie professionnelle pour qui sait les utiliser.

Je suis motivée par cette voie d'étude car j'aimerais avoir le concours d'entrée pour Sciences Po ou l'ENS (on nage en plein rêve là), pour préparer une agrégation d'histoire (je ne suis pas encore fixée). Et optionnellement, je ne suis pas tentée par la fac.

J'aime énormément les lettres(j'ai tourné entre 15 et 16 de moyenne toute l'année de seconde mais bon ça ne s'arrête pas qu'à la moyenne) mais ma matière de préférence est l'histoire( 16, 17 et 18 de moyenne pour l'année de seconde). Ensuite, je n'ai pas fait de latin depuis la quatrième. J'en ai fait un an en cinquième et mes souvenirs sont disons rares et totalement nébuleux. Faut-il avoir un certain niveau de latin pour prétendre à une classe prépa et hypothétiquement à une ENS ?

Il y a également les options à prendre lors de l'inscription en prépa. Bon j'admets qu'il n'y a pas le feu aux poudres mais auriez vous quelques renseignements à me donner au vu de ce que je vous ai donné comme informations plus haut ?

Je sais que c'est encore tôt et j'ai l'impression de mélanger un peu les choses mais je suis motivée pour aller en prépa. C'est bien pour cela que je viens demander des éclairages et des renseignements.

Merci à ceux qui me répondront car je suis vraiment perdue. Sans doute des questions semblables aux miennes ont déjà été posées mais pardonnez moi, 45 pages à lire, c'est un peu long 

507

Questions sur l’hypokhâgne

Bonjour,

Comme je vais rentrer en prépa sous peu, je ne suis pas la mieux placé paour te répondre .
Je peux juste te dire que si tes notes se maintiennent, tu peux surement prétendre à une classe prépa. Pour ce qui est du stress, je t'en reparlerai dans quelques semaines mais le mieux est que tu récupères le plus de témoignages possibles .
Concernant le niveau de latin en prépa, tu as la possiblité de commencer en grands débutants, donc pas d'inquiétudes.
Pour ce qui est des options tu as effectivement largement le temps. L'hypokhâgne est indifférenciée (alors qu'en khâgne, tu choisis entre khâgne Lyon et khâgne Ulm, du nom des deux ENS). Tu as un tronc commun qui comporte:
-français
-philo
-LV1
-LV2
-histoire
-géo
-culture de l'antiquité
-deux heures de langue ancienne.

Après tu peux prendre une à deux options (selon le volume horaire), enseignement complémentaire en langues (anciennes ou vivantes), ou en géographie. Certaines options comme cinéma, musique, ou langues rares n'existent pas dans tous les lycées, donc il faudra te renseigner un peu. Mais encore une fois tu as le temps .
J'espère avoir été à peu près claire et si tu as d'autres questions n'hésite pas, je te répondrai dans la mesure du possible .

508

Questions sur l’hypokhâgne

Eh bien même si ça n'a pas répondu à tout, ta réponse m'aide déjà et je t'en remercie ! Et je veux bien avoir ton avis sur le stress en prépa  smile

Questions sur l’hypokhâgne

Bonjour big_smile
Je me suis inscrite après avoir lues quelques pages (pas les 46, pas eu le courage et le temps =X pardonnez moi si ma question a déjà une réponse...) sur hypokhâgne khâgne.

Je suis en terminale L dans un lycée de... Campagne x) mais de très bon niveau.
J'ai eu 18 au bac écrit de français (un mystère encore non élucidé)
14 à l'oral.

J'aimerais vraiment m'inscrire à hypokhâgne sur Clermont Ferrand, le problème est que je trouve les reseignements très peu clairs. Donc j'ai besoin de quelqu'un pour m'aclairer .

Les frais sont-ils abordables?
Quelle est la différence entre A/L et B/L?
En sortant de cette prépa, a t'on l'équivalence d'une licence malgré que ce soit seulement sur 2 ans? (je souhaite aller à la fac lettres modernes après ces deux années, afin de préparer un CAFEP ou CAPES puis une agreg pour faire prof de litterature ou de philo eventuellement... C'est une bonne idée?)
Je suis une passionnée de litterature (grande lectrice), de philo et d'histoire, mais les langues n'ont jamais été mon fort (même si j'ai toujours reussi à m'en sortir) est-ce grave? =X

Merci d'avance à ceux qui me répondrons, car je suis vraiment perdue x)
Bonne journée big_smile

510

Questions sur l’hypokhâgne

Bonjour,

Pour répondre à certaines de tes questions :
la prépa, comme le lycée, est gratuite (sauf si tu vas dans un établissement privé bien sûr). Ca coûte donc encore moins cher que la fac pour l'inscription. Tu devras peut-être payer la cantine, ou l'internat, ou une chambre, comme n'importe quel autre étudiant. Si tu utilises bien les bibliothèques, tu peux t'en sortir pour 200 euros maximum de livres absolument indispensables (dictionnaires par exemple) en première année... Mais la facture est en général plus élevée, en fonction de ce que tu as envie d'acquérir... Il faut aussi savoir qu'un ordinateur n'est pas absolument nécessaire, même si ça peut faciliter le travail pour les fiches par exemple.

La filière A/L est purement littéraire, et se divise en khâgne en deux sections : Ulm et Lyon, en fonction du concours principal que tu prépares (mais ces différences ont tendance à disparaître). La filière B/L mêle maths, sciences sociales et économiques à un cursus qui ressemble assez à celui de la filière A/L.

Chaque année de prépa peut te permettre d'obtenir une équivalence à la fac. Si tu fais deux ans de prépa, tu n'auras qu'une équivalence de L2 dans une matière (ou deux, ça dépend), qui n'est pas non plus automatique : elle doit être validée par tes profs et par la fac en fonction de ton travail.

Pour les langues, cela te demandera du travail, c'est le seul moyen de progresser...

Tu devrais trouver déjà beaucoup de détails sur ces différents points en prenant le temps de lire ce qui existe déjà sur le forum...