1

Zola, La Curée, chapitre 3 - Paris s'abîmait alors dans un nuage de plâtre...

Bonjour à tous, j'ai deux questions ainsi qu'un commentaire littéraire à effectuer sur cet extrait concernant La Curée , le chapitre 3. Les questions sont les suivantes :

1) Repérez le triple champ lexical de la destruction, de la construction, et de l'argent, ainsi que les liens qui les relient.
2)Comment s'exprime la personnification de la ville ?

Pour le commentaire je pense pouvoir me débrouiller seule, grâce aux réponses aux questions.
Merci beaucoup d'avance smile

Paris s’abîmait alors dans un nuage de plâtre. Les temps prédits par Saccard, sur les buttes Montmartre, étaient venus. On taillait la cité à coups de sabre, et il était de toutes les entailles, de toutes les blessures. Il avait des décombres à lui aux quatre coins de la ville. Rue de Rome, il fut mêlé à cette étonnante histoire du trou qu’une compagnie creusa, pour transporter cinq ou six mille mètres cubes de terre et faire croire à des travaux gigantesques, et qu’on dut ensuite reboucher, en rapportant la terre de Saint-Ouen, lorsque la compagnie eut fait faillite. Lui s’en tira la conscience nette, les poches pleines, grâce à son frère Eugène, qui voulut bien intervenir. À Chaillot, il aida à éventrer la butte, à la jeter dans un bas-fond, pour faire passer le boulevard [?135?] qui va de l’Arc-de-Triomphe au pont de l’Alma. Du côté de Passy, ce fut lui qui eut l’idée de semer les déblais du Trocadéro sur le plateau, de sorte que la bonne terre se trouve aujourd’hui à deux mètres de profondeur, et que l’herbe elle-même refuse de pousser dans ces gravats. On l’aurait retrouvé sur vingt points à la fois, à tous les endroits où il y avait quelque obstacle insurmontable, un déblai dont on ne savait que faire, un remblai qu’on ne pouvait exécuter, un bon amas de terre et de plâtras où s’impatientait la hâte fébrile des ingénieurs, que lui fouillait de ses ongles, et dans lequel il finissait toujours par trouver quelque pot-de-vin ou quelque opération de sa façon. Le même jour, il courait des travaux de l’Arc-de-Triomphe à ceux du boulevard Saint-Michel, des déblais du boulevard Malesherbes aux remblais de Chaillot, traînant avec lui une armée d’ouvriers, d’huissiers, d’actionnaires, de dupes et de fripons.

Rappel : pas de travail personnel = pas d’aide.
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

Zola, La Curée, chapitre 3 - Paris s'abîmait alors dans un nuage de plâtre...

Bonjour à tous, j'ai deux questions ainsi qu'un commentaire littéraire à effectuer sur cet extrait concernant La Curée , le chapitre 3. Les questions sont les suivantes :

1) Repérez le triple champ lexical de la destruction, de la construction, et de l'argent, ainsi que les liens qui les relient.
2)Comment s'exprime la personnification de la ville ?

J'ai commencé à repondre aux questions , mais le commentaire me pose probleme... Pouvez-vous m'aider svp ? Merci beaucoup d'avance smile

Zola, La Curée, chapitre 3 - Paris s'abîmait alors dans un nuage de plâtre...

Bonjour, j ai eu exactement le meme texte , j ai une lecture analytique a faire et je vais prochainement ( dans moins d une semaine ) faire une sorte d oral devant la classe.
Or j ai quelques problemes concernant le plan.
En effet pour le grand I je debute par les reperes spaciaux temporels ( batiments et rue reelles donc realiste :  zola journaliste ) enfin, cela ne me pose pas de probleme
apres je vais peut etre parler de saccard ( avec " prédits par sacccard" ligne 1zola fait paraitre aristide pour un prophete apres il y a plein de phrase qui le decrive comme un architecte , un commandant de l armee:
transition pour le petit c avec le theme d la guerre de l asassinat.
Par contre pour le grand 2 je n ai que des pistes : le titre de l extrait " paris s abimait dans un nuage de platre" zola montre que personne ne le voit mais paris est demantelé et un voile leur cache la face ( nuage de platre ) tout cela n est que poudre aux yeux ( cf " faire croire a des traveaux gigantesques") a l image du second empire : zola critique le 2 eme empire .
Peut etre y a t il le registre épique?Donc je demande votre aide pour un titre d axe de grand 1 et comme vous pouvez le constater m aider pour le grand 2 ( veuillez me pardonner pour l expression mais j ecris sur une tablette ce qui est horriblement dure)

Merci d avance !

personne pour m aider ?( je doit passer jeudi)