Le propos de la littérature, c'est de raconter simplement des histoires sans jamais parler de...

Bonjour
Alors, voilà: j'ai une dissertation à faire, mais je n'arrive pas à reformuler le sujet sous forme de question. J'ai un doute, et je demande si quelqu'un peut me donner son avis sur mon idée.
Je vais vous fournir les informations.
Le sujet de ma dissertation: 

Amos Oz affirme: "le propos de la littérature, c'est de raconter simplement des histoires sans jamais parler de "bons" et de "mauvais" personnages. Vous ne trouverez jamais une telle dichotomie dans mes livres. Je fais toujours attention à montrer  toutes les facettes d'un personnage, ses ambiguïtés, ses ambivalences, bref l'ombre autant que la lumière."
D'après vous, la représentation des personnages dans le roman répond-elle à ce principe?

Alors, moi, j'avais une idée pour la problématique: Le portrait d'un personnage représente t-il le
caractère de ce personnage dans le roman?

ou bien:  En quoi les caractères d'un personnage répondent-il à la représentation d'un personnage dans un roman?
personnellement, j'ai tendance à faire beaucoup de paraphrase.
veuillez me répondre s'il vous plaît.

Le propos de la littérature, c'est de raconter simplement des histoires sans jamais parler de...

Bonjour,
Avez-vous pensé déjà à définir ce qu’est la littérature, purement et simplement ? Ne serait-ce pas, le « savoir lire » ;  la connaissance d’écrits,  de culture générale, non limitée à quelques uns, renfermant cependant un certain esthétisme de langage ? 
La littérature ne parlerait-elle que des vivants, ne saurait-elle pas évoquer l’antique, la fiction, le réel, l’imaginaire, l’inconscient, la poésie, l’histoire ?
La littérature est un outil de communication, choisi, non vulgaire, ni primaire –  Il est précieux cet Art, car c’en est un… sans cela on « écrit » comme tout le monde, voila tout.
La littérature est un champ immense où tout s’exprime, même l’indicible, mais avec style et pertinence.

Le propos de la littérature, c'est de raconter simplement des histoires sans jamais parler de...

Dans cette citation, Amos Oz oppose deux conceptions du personnages : d'une part, un personnage qui est soit "bon", soit "méchant" ; d'autre part, un personnage ambigu, nuancé. Amos Oz défend cette 2ème conception du personnage.
Cette citation est suivie d'une question : "D'après vous, la représentation des personnages dans le roman répond-elle à ce principe?" On vous demande ici d'élargir la réflexion pour voir si le propos d'Oz peut s'appliquer au roman en général.
La problématique serait donc : Le roman représente-t-il des personnages ambigus ou des personnages tout d'une pièce? Ou, si on veut l'exprimer en termes moraux : le roman représente-t-il des personnages qui sont soit bons, soit mauvais, ou des personnages qui sont à la fois bons et mauvais?

Le propos de la littérature, c'est de raconter simplement des histoires sans jamais parler de...

Merci à vous tous pour m'avoir aider.
Je vais prendre vos conseils, et vos suggestions en compte.