1

Le polyptote

Bonsoir

Certaines figures de style , même après lecture de leur définition , me restent très obscures . Pourriez-vous me donner un exemple de " modalité aléthique " , de " déontique " ainsi que de " polyptote " ?

En vous remerciant d'avance

Camille .

2

Le polyptote

Il me semble que les modalités aléthiques et déontiques sont étudiées en logique. L'aléthique porte sur le degré de vérité de réalisation de l'action (possible, probable...); la déontique sur la nécessité (devant être fait/ ne devant pas...).

Le polyptote est une figure de répétition qui "décline" un réseau lexical autour d'un même radical : aimer, amoureux, amant...

Exemple (poussé à l'extrême) chez Marot :

"En m'ébattant je fais rondeaux en rime,
Et en rimant bien souvent, je m'enrime ;
Bref, c'est pitié d'entre nous rimailleurs,
Car vous trouvez assez de rime ailleurs,
Et quand vous plait, mieux que moi rimassez,
Des biens avez et de la rime assez :
Mais moi, à tout ma rime et ma rimaille[...]"