1

Cursus pour devenir professeur des universités

Je suis en première L et je me pose quelques questions sur le cursus que je dois suivre : je suis un mordu de langues anciennes et j'aimerais poursuivre mes études le plus longtemps possible pour être professeur des universités seulement voilà, je ne sais pas si je dois passer par une prépa L ou si je fait le cursus habituel de l'université (Paris-Sorbonne IV). Ce dont j'ai peur c'est qu'en prépa mes cours en lettres classiques ne seront pas aussi riche que ceux de la fac, moins précis à cause des autres matières à travailler. Est-ce qu'il y a moyen de faire Prépa L tout en ayant les mêmes cours qu'à la fac dans sa spécialité ? Et j'aimerai savoir qu'est-ce que l'ENS ? Qu'est-ce qui diffère de la fac ?Contrairement à la fac en cursus lettres classiques, il y a certains modules que j'aurais pas, en linguistique par exemple ...

2

Cursus pour devenir professeur des universités

Je ne sais pas si c'est valable pour toutes les facs, mais à Toulouse en tout cas, la majorité des candidats au Capes et à l'agreg de Lettres classiques sont passés par les classes préparatoires auparavant. Si tu n'intègres pas l'ENS à l'issue de la prépa (l'ENS étant la voie royale pour l'agrégation et la recherche, mais y rentrer reste très difficile), tu rejoindras la fac en licence et tu profiteras d'un enseignement spécialisé en licence et master, ce qui, à mon avis, est amplement suffisant pour préparer des concours.
Si tu as la possibilité d'entrer en prépa, je te conseille de le faire, ce seront deux années (ou une seule éventuellement) qui te donneront de solides méthodes, et je pense que l'option Lettres classiques proposée vaudra largement un cursus de fac.

3

Cursus pour devenir professeur des universités

Le parcours idéal :

2 ans de prépa (voire trois pour "cuber" et refaire l'Ens)
Après ta deuxième année de prépa, tu passes l'ENS, tu le réussis.
ENS, t'as réussi ta vie, youpi.

Si tu n'as pas l'ENS :
Tu demandes des équivalences en fac (pour lettres modernes ou classiques) pour un bac +3.

Tu vas jusqu'au bac +5, niveau minimum pour passer l'agrégation.
Tu as l'agrégation, t'as réussi ta vie, youpi. Tu peux 1) enseigner 2) demander une allocation pour être payé pendant 3 ans, tout en faisant ta thèse.

Si tu n'as pas l'agrégation :
Ou tu continues une thèse (bac +8 ou 9) pour avoir ton doctorat.
Ou tu retentes l'agrégation (ou le capes).

Si tu ne l'as pas, tu es destiné à connaître les lycées privés, par contrat, ou correcteur dans des journaux, ou Acadomia et compagnie...

Je crois que j'ai bien résumé ?

4

Cursus pour devenir professeur des universités

A ceci près que le niveau minimum pour passer l'agreg est encore Bac+4 (soit après un master 1 validé). Le Capes c'est bac +3 (soit une licence en poche). Pourvu que ça dure...

Cursus pour devenir professeur des universités

Ce serait quand même bien qu'un normalien puisse décrire ici ce qui se fait précisément dans ces lieux prestigieux. Je m'aperçois que je ne sais rien de ce qu'apporte Normale Sup, à part la disparition des soucis financiers, 1000 points de confiance en soi, et les avantages que confèrent le statut d'élite intellectuelle… Bon, c'est déjà pas mal.  big_smile

Je continue le programme d'enfer indiqué par Jérémy.
Tu as fini ta thèse, tu es docteur.
Tu présentes un dossier de qualification pour être validé par le CNU.
Tu postules pour être maître de conférences —et quand tu obtiens un poste, tu démissionnes de l'agrégation pour intégrer l'université qui exigeait l'agrégation pour t'embaucher, tout cela est normal.
Ce n'est pas fini! Tu n'es que maître de conférences, pas professeur des universités.
Tu enseignes, tu publies ; au bout de quelques années, tu passes l'HDR (Habilitation à diriger des recherches), sorte de thèse bis. Et là, tu obtiens le grade de professeur.
Il ne reste plus qu'à trouver une université qui cherche un professeur des universités.

Il ne reste plus qu'à chanter la chanson de Bourriquet : "Je ne dis pas: "je ne peux pas, je n'y arriverai pas" ; je me dis "On verra", et j'avance à petits pas".

6

Cursus pour devenir professeur des universités

La question que je me posais c'est surtout au niveau des équivalences. Je voudrais faire une prépa L à Compiègne, et je voudrais savoir si il est possible d'avoir toutes les équivalences en lettres classiques que Paris Sorbonne IV peut offrir, j'aimerais être exactement au même niveau que les étudiants de la fac en sortant de prépa car on m'a dit que certains cours en linguistique, anciens français etc n'étaient pas aussi approfondis qu'à la fac.

Cursus pour devenir professeur des universités

Trialph a écrit :

Ce serait quand même bien qu'un normalien puisse décrire ici ce qui se fait précisément dans ces lieux prestigieux. Je m'aperçois que je ne sais rien de ce qu'apporte Normale Sup, à part la disparition des soucis financiers, 1000 points de confiance en soi, et les avantages que confèrent le statut d'élite intellectuelle… Bon, c'est déjà pas mal.  big_smile

Toute leur vie estoit employée non par loix, statuz ou reigles, mais selon leur vouloir et franc arbitre. Se levoient du lict quand bon leur sembloit, beuvoient, mangeoient, travailloient, dormoient quand le desir leur venoit; nul ne les esveilloit, nul ne les parforceoit ny à boyre, ny à manger, ny à faire chose aultre quelconques. Ainsi l'avoit estably Gargantua. En leur reigle n'estoit que ceste clause :

FAY CE QUE VOULDRAS,

parce que gens liberes, bien nez , bien instruictz, conversans en compaignies honnestes, ont par nature un instinct et aguillon, qui tousjours les poulse à faictz vertueux et retire de vice, lequel ilz nommoient honneur.

big_smile

Je ne suis pas normalien (bientôt peut-être... rêvons ), mais j'ai quelques retours d'informations de la part d'anciens... c'est très difficile de faire un compte-rendu global, ce serait à l'opposé de la ligne directrice de l'école qui privilégie la liberté des élèves dans leur choix d'études. Le chercheur tuteur de l'élève joue un rôle important dans l'élaboration d'un programme d'études cohérent (ce qui n'exclut pas la pluradisciplinarité). Il y a un nombre d'heures de cours minimal à suivre à l'Ecole (7h hebdomadaires, je crois), la plupart des élèves suivent en fait principalement les cours de la Sorbonne (ou de tous autres établissements, naturellement : Sciences Po, écoles de commerce, EHESS, EPHE, fac de médecine, etc.), quelques rares élèves (d'anciens khûbes, principalement) ne suivant cependant que les cours de l'ENS.

8

Cursus pour devenir professeur des universités

Ammonios a écrit :

La question que je me posais c'est surtout au niveau des équivalences. Je voudrais faire une prépa L à Compiègne, et je voudrais savoir si il est possible d'avoir toutes les équivalences en lettres classiques que Paris Sorbonne IV peut offrir, j'aimerais être exactement au même niveau que les étudiants de la fac en sortant de prépa car on m'a dit que certains cours en linguistique, anciens français etc n'étaient pas aussi approfondis qu'à la fac.

C'est alors à toi de contacter la prépa que tu brigues pour savoir quelles sont les modalités d'équivalences avec Paris IV. Chaque prépa a une sorte de convention avec une ou plusieurs facs (il est en principe obligatoire, sinon fortement conseillé, de s'inscrire à la fac en L1 parallèlement à la prépa). Quelques rares prépas ne proposent aucune équivalence, ce sont le plus souvent des prépa confidentielles ou privées. Renseigne-toi aussi pour savoir si ta future prépa propose et le grec et le latin...toutes n'assurent pas les deux enseignements de manière optimale.

En lettres il y a deux types de prépa préparant aux deux ENS (Paris et Lyon), il te faudra choisir entre les deux cursus (là aussi, attention, toutes les prépas ne préparent pas aux deux concours). En LSH (Lyon), tu n'es pas tenu de faire du grec, néanmoins il y a des prépas LSH qui dispensent des cours de grec.

Ulm (Paris) me semble la voie privilégiée des Lettres classiques, néanmoins il est toujours possible de trouver des compromis, si Compiègne ne propose que le cursus LSH. Si tu intègres LSH, tu pourras surement (cela reste à vérifier) suivre des cours de grec, vu l'extrême diversité des enseignements dispensés.

A toi de prospecter et de faire au mieux !

9

Cursus pour devenir professeur des universités

Merci beaucoup, si d'autres ont plus de renseignements n'hésitez pas, je veux avoir le plus d'avis possible ou si vous avez déjà été dans le même cas que moi, si vous avez suivis en prépa exactement le cursus de votre fac à côté, sans rien perdre etc ...