Le théâtre n'est pas le pays du réel, c'est le pays du vrai...

« Le théâtre n'est pas le pays du réel : il y a des arbres de carton, des palais de toile, un ciel de haillons, des diamants de verre, de l'or de clinquant, du fard sur la pêche, du rouge sur la joue, un soleil qui sort de dessous terre. C'est le pays du vrai... »
Victor Hugo

Je pensais montrer d'abord que le théâtre classique est avant tout une représentation pour divertir puis montrer la rupture avec le théâtre romantique, où l'on montre une vérité totale.

Qu'en pensez-vous ?

2

Le théâtre n'est pas le pays du réel, c'est le pays du vrai...

Bonsoir Karol,

Je ne sais ce que sous-entend cette définition du théâtre classique comme pur divertissement, mais elle me paraît fausse.
De même si le drame romantique revendique une vérité supérieure à celle du théâtre classique par le mélange des genres notamment, il n'a jamais prétendu à une vérité totale.

En fait, je crois que la problématique n'a pas été bien dégagée.
Hugo oppose le réel et la vérité théâtrale.
Qu'est-ce à dire ?
Cette affirmation de Victor Hugo invite à réfléchir à l'essence du théâtre : mauvaise copie de la réalité ou vérité profonde au-delà du clinquant et de la fausseté ?
Le théâtre est par définition un monde de convention.
On y parle de représentation, c'est-à-dire d'imitation du monde réel.
Qu'est-ce que la vérité théâtrale ? l'accès à un monde surréel, symbolique, une espèce de parabole sur la nature humaine.
Voilà des pistes pour organiser ta réflexion.

Le théâtre n'est pas le pays du réel, c'est le pays du vrai...

Bonjour à tous,
Comme l'indique le sujet, je souhaiterais une aide pour une dissertation de français en première.
Je vous indique donc le sujet de cette dissertation :

Victor Hugo a pu affirmer : « Le théâtre est le pays du faux, il y a du fard sur la joue, les arbres sont en carton, les bijoux sont en strass,.. le théâtre est le pays du vrai, il y a des cœurs sur la scène, il y a des cœurs dans les coulisses, il y a des cœurs dans la salle. »

La question est : en quoi ce jugement peut-il éclairer votre expérience du théâtre ?
Vous en pensez quoi ?
Merci pour votre aide.

4

Le théâtre n'est pas le pays du réel, c'est le pays du vrai...

Bonsoir,
        j'ai une dissertation sur "le théâtre pays de l'irréel mais pays du vrai". Pour la partie de l'irréel, j'ai trouvé plein de choses et j'ai donc pu rédiger mon premier axe. Mais pour la deuxième partie je coince un peu plus. Je voudrais donc savoir si vous pouriez m'aider.  Merci d'avance pour vos réponses

5

Le théâtre n'est pas le pays du réel, c'est le pays du vrai...

Bonjour,

Je t'indique l'ensemble de la citation :

"Le théâtre n'est pas le pays du réel il y a des arbres en carton, des palais de toiles, un ciel de haillons, des diamants de verre, du rouge sur la joue, du soleil qui sort de dessous la terre. C'est le pays du vrai il y a des corps humain sur la scène, des coeurs d'humain sur la scène, dans la salle , dans les coulisses."

Cette affirmation de Victor Hugo t'invite à réfléchir à l'essence du théâtre : mauvaise copie de la réalité ou vérité profonde au-delà du clinquant et de la fausseté ?

•     Le théâtre n'est pas la réalité, mais il cherche avec ses moyens propres à rendre compte d'une certaine vérité de la vie.
•     Les acteurs parlent plutôt qu'ils n'agissent, c'est la parole qui crée l'illusion théâtrale plus que la représentation souvent puérile des meurtres ou des combats.
•     Le théâtre est un choix, c'est un regard symbolique, bien différent d'un appareil photographique.
•     Le grand théâtre cherche à échapper aux contingences pour atteindre à l'universalité.
•     C'est un lieu magique de rencontre entre un dramaturge servi par des acteurs, et un public.
•     Il cherche des équivalents artistiques à la réalité de la vie : peinture, stylisation et éclairage pour les décors, appel à la danse, au chant (dans l'opéra), la gestuelle théâtrale se rapproche de la chorégraphie, la parole théâtrale se rapproche de la poésie (particulièrement chez Racine) en tout cas elle est beaucoup plus travaillée que la parole ordinaire.
•     Il se veut exemplaire : plutôt que d'imiter la vie, il cherche à en rendre compte.

6

Le théâtre n'est pas le pays du réel, c'est le pays du vrai...

Moi non plus je n'ai pas échapé à ce sujet..mais je dois dire que je le trouve assez intéressant à traiter.

Je ne suis pas habituée à venir demander des solutions sur internet mais lorsque j'ai découvert ce sujet je me suis empressée de le lire. Merci jean luc pour les indications, qui m'ont bien aidé à etablir mon plan. J'ai déja redigé mes 2 premieres parties mais je n'arrive vraiment pas à commencer la synthese et c'est pourquoi je me permet de demander ici, s'il serait possible de me mettre sur la voix... je pensais dire que l'illusion et la véritée sont au théâtre complémentaires, qu'il ne peut exister d'illusion sans véritée et vice versa...

à bientot
winkbonjour ,

voila finalement j'ai terminé toute ma dissertation aujourd'hui. Cette fois c'est l'ouverture qui me pose probleme. Je n'ai encore une fois pas vraiment d'idées et j'aimerais avoir votre avis sur la chose. Merci j'attends vos répondes avec impatience!

Le théâtre n'est pas le pays du réel, c'est le pays du vrai...

Pars de la citation ; Hugo homme de théâtre et roule ma poule  wink

8

Le théâtre n'est pas le pays du réel, c'est le pays du vrai...

merci beuacoup..en fait j'étais partie de la sitation pour l'introduction générale, mais encoreune fois..eh oui la nut porte conseil!! hir soir j'ai ben reflechis et finnalement je mis ;

"Face a un théatre ou illusion et véritée étaient omniprésents, permettant à la fois de divertir et de faire passer des messages; theatre souvent considéré par l'état comme dangeureux; des mesures ont été prises.  Citons notament la censure, qui en est un tres bon exemple. On peut alors se poser la question de savoir , comment donc, les auteurs usant d'illusion et de vértiée, dont le but était d'accroitre les connaissances en divertissant, ont-ils réagis face à une telle restriction?"

voila pour l'ouverture, je n'en suis par tres fiere mais c'est pour le moment la seule que j'ai retenue..au pire je chercherais une autre citation en rpport a mon sujet!

merci pour ta reponse leah..que penses tu de mon ouverture, passable ou non?
a bientot!

Le théâtre n'est pas le pays du réel, c'est le pays du vrai...

Oui ; mais as-tu des exemples de ce genre de théâtre et de cette censure ? Tu ne situes pas et c'est gênant

Je me permets de reformuler un peu
Face à un théatre où illusion et vérité étaient omniprésents, permettant à la fois de divertir et de faire passer des messages ; theâtre souvent considéré par l'état comme dangeureux ; des mesures ont été prises.  Notemment (hum ortho à vérifier ;-) la censure, qui en est un tràs bon exemple. On peut alors se poser cette question : comment les auteurs, usant d'illusion et de vérité, et dont le but était d'accroître les connaissances en divertissant, ont-ils réagi face à une telle restriction ?

10

Le théâtre n'est pas le pays du réel, c'est le pays du vrai...

c'est vrai je n'ai aucunement parlé de censure dans mon devoir donc....

par contre sur le théatre engagé il est tres present dans ma seconde partie j'ai mis pas mal d'exemples de pieces qui dénoncées  qelques faits historiques, (par ex la guerre), poliques, sociaux (je pesne surtout a moliere) , ou de grands conflits la putin respectueuse..critique du racisme).

J'ai aussi dis que le theatre a permis d'enseigner aux personnes illétrées et que de nos jours, il à une fonction de pédagogue (une piece d'un auteur africain qui expliquait aux populations les plus pauves les effets du sida et comment s'en proteger)


merci pour tes répondes!! oui l'othographe....comme tu le vois..mon point fort!   wink
si tu as des idées... merci en tot cas!

a bientot!