1

L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent.

Bonsoir,

Alors voici le sujet :

Baudelaire écrit :

L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent. Il doit être réellement fidèle à sa propre nature.

Vous discuterez cette affirmation en proposant un plan de dissertation en trois axes.

Je ne trouve pas de problématique à ce sujet , de ce fait j'ai du mal à mettre mes idées en place:
- "l artiste […] ne doit peindre que selon ce qu'il voit , signifie qu'il doit être "capable" de représenter la réalité
- mais de plus " l" artiste[...] ne doit peindre que selon ce qu'il [..] sent ", signifie que l'imagination lui est permise et même nécessaire
- Baudelaire énonce la découverte de la sensibilité moderne "le beau est bizarre "
- L'imagination est pour lui " la reine des facultés "

Voila voila pour l'instant ...

Si vous avez des idées , ou des pistes ce serait sympa! smile

L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent.

Entre représenter ce que l'on voit et représenter la réalité, la marge est énorme ! Voir, c'est déjà interpréter la réalité, action issue d'une perception des éléments... Il faut que confirme cette citation, mais que d'autre part tu en modères le propos ! Et pour ce qui est de la troisième partie, tu peux définir la poésie comme art dont la principale préoccupation n'est ni la représentation de ce que l'on voit, ou de ce que l'on sent, mais bien... (musicalité ? lyrisme ? force expressive ? sémantique origine ? etc.)

L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent.

Bonjour, j'ai aussi une dissert de ce type,
pourrais-je parler du desir de peindre a ce sujet ?On prete a confusion lorsqu'il dit "peindre selon ce qu'il voit"=la réalité
et "ce qu'il sent"=l'imagination
Qu'entend-il par là?Puisque par la suite il dit qu' "il doit etre réellement fidèle à sa propre nature " = ne pas inventer
hors l'imagination est le produit de l'invention.vous pouvez m'aider sil vous plait?

L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent.

Je pense que la problématique qui ressort ici est surtout l'importance de la réalité dans l'œuvre, est-il nécessaire de représenter le vrai(si mes souvenirs son bon les réalistes le pensés) ou bien l'auteur doit se mettre en demeure de construire son œuvre comme il le sent et comme il le vois (Je ne suis pas sur de mon exemple mais Geurnica peut montrer le regard que porte l'artiste sur la réalité).
Enfin voila juste ce que je pense de la problématique qui me ressort j'espère t'avoir aider et que tu pourra terminer ta dissertation au plus vite.

Cordialement

5

L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent.

(Merci a Zadek !)

Il faut comprendre que l'on invente jamais rien mais que l'on interprete de la façon la plus riche et la plus véridique possible les données de la réalité .

I.Certes, "l'artiste,le vrai [...]sent"
=> s'inspire de la réalité qu'il s'efforce de représenter ?

II.D'autre part, "Il doit être […] nature"
=> il ne peut être une simple immitation de la vie (?)

III.Cependant, ( et la il faut définir "la poesie comme art où la principale preoccupation n'est ni la représentation de ce que l'on voit ou de ce que l'on sent mais bien ...")

En fait est ce que Baudelaire quand il dit " Il doit être fidele à sa propre nature " ne pensait il pas  justement au fait que "l' artiste" doit interpreter la réalité ou?

Je suis preque perdu là... -_-

L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent.

Bonjour, je suis en L2 de LM et je travaille actuellement sur une dissertation à partir de 3 nouvelles romantiques et le sujet est "le regard de l'artiste est-il un regard créateur?". Je ne sollicite pas votre aide mais vais réagir à la question de l'internaute précédent. Il ressort de ces nouvelles que l'artiste est un créateur et donc qu'il s'inspire de ce qu'il voit mais le dépasse, le sublime, afin d'atteindre une beauté absolue. Cependant, le regard de l'artiste est toujours faussé par la culture qu'il a et ses préférences, et donc le beau absolu se fait relatif. Donc l'artiste recrée un réel parallèle au réel factuel. C'est vite résumé mais si cela peut vous aider.

7

L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent.

oui , moi sa m'a beaucoup aider tout vos commentaires MERCI , et d'ailleurs si il y en aurait d'autres smile ...

L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent.

Donc , l'artiste crée ce qu'il voit et y mettre les sentiments qu'ils ressent  par cette vision sans exgérer!
La j'essaye de comprendre le sujet pour ensuite trouver les axes et la problématique amoins que se soit l'inverse la problématique et ensuite les axes

L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent.

"L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent. Il doit être réellement fidèle à sa propre nature"

I- Certes, le véritable artiste peint que ce qu'il voit et sent et reste fidèle à sa propre nature.
II- Toutefois, c'est vulgariser le rôle de l'artiste que de le définir comme restreint à la seule représentation de ce qu'il peut voir ou sentir.
III- Finalement, le but premier d'un artiste n'est pas tant la représentation de ses perceptions subjectives, mais plutôt...

?

L'artiste, le vrai artiste, le vrai poète, ne doit peindre que selon ce qu'il voit et ce qu'il sent.

eske vous pouvez m'expliker le deuxieme axe?ou plutôt le reformuler?
Merci