11

Qu'est-ce que l'écriture blanche ?

et marguerite duras alors?
l'écriture blanche ne la concerne-t-elle pas également?

12

Qu'est-ce que l'écriture blanche ?

Pour moi l'écriture blanche et neutre existe -- bien sûr. Mais cela ne veut pas dire qu'elle est "objective" à 100 pour cent. Le débat n'est pas seulement là-dedans.

L'écrivain le plus emblématique d'une écriture blanche est M. Blanchot je trouve. A lire ses oeuvres, pour s'en imprégner.

Et puis comme un membre l'a cité auparavant, R. Barthes en parle très bien.

Qu'est-ce que l'écriture blanche ?

Bonjour Aniawanda,

L'écrivain le plus emblématique d'une écriture blanche est M. Blanchot je trouve.

Il portait un nom qui l'y prédestinait...  smile

Muriel

Qu'est-ce que l'écriture blanche ?

Ouaf ouaf ouaf...

15

Qu'est-ce que l'écriture blanche ?

Et la couleur de sa peau? smile

16

Qu'est-ce que l'écriture blanche ?

@Muriel
Oui c'est vrai... wink je n'avais même pas vu cette subtilité...

17

Qu'est-ce que l'écriture blanche ?

Non, l'écriture de roman noir n'est pas blanche ;
En revanche, beaucoup de nègres ont une écriture blanche (je voulais la faire big_smile)

18

Qu'est-ce que l'écriture blanche ?

Je vois qu'il y en a qui s'amusent. Mais la question n'est pas abordée, et je me demande toujours ce que pourrait bien vouloir dire cette expression dans la bouche de quelqu'un ou sous sa plume.

J'ai cru comprendre qu'on faisait référence à Roland Barthes. Je n'ai jamais vu dans cet auteur qu'un très petit, tout petit monsieur qui faisait l'intéressant, bien que j'aie par ailleurs utilisé son travail "Système de la mode" pour cette raison même, en ce qu'il décrit le mode de vie et le système de pensée d'un très petit, tout petit monsieur qui fait l'intéressant.

Mais, en dehors de cette attribution, la formule "écriture blanche", pourrait se comprendre par elle-même, mais de diverses manières:
- écriture fade, sans relief, déliquescente ou dégoulinante, inspirant le dégoût ?
- écriture neutre, effacée, comme l'écriture administrative, telle qu'on me l'a apprise quand je préparais l'ENA, excluant absolument la métaphore, l'image, voire le sens figuré ?
- écriture agressive, qui vous enveloppe de la blancheur comme si elle vous enveloppait d'un voile pour vous réduire à l'état de fantôme, à la manière de certains psychanalystes. Ex Baudouin titrant "L'échec de Baudelaire" pour nier son triomphe.
- écriture rasante, qui aligne les mots et les phrases, en conservant la rythme, comme un métronome qui se prendrait pour un musicien, écrivant pour ne rien dire.
- autre chose.

Si quelqu'un trouve un sens à cette formule, comment la comprend-il ? Pense-t-il que ledit mode de compréhension a une valeur assez générale pour qu'on puisse dire que la formule a un sens dans la langue française ?

19

Qu'est-ce que l'écriture blanche ?

L'écriture blanche : Houellebecq.
Par ailleurs, si on peut plus s'amuser, ce forum sera d'un triste  sad sad sad

20

Qu'est-ce que l'écriture blanche ?

J'avais cité plus haut "l'Etranger" de Camus, comme exemple d'écriture blanche.
Concrètement, c'est une écriture distanciée, qui évite l'émotion, qui présente des faits. Le héros, Meursault, est désincarné, il assiste à sa vie sans la vivre réellement, en étant spectateur, étranger à lui-même et aux autres.
C'est par son écriture neutre que Camus, en plus de la présentation de son personnage, nous montre son caractère.
Au niveau grammatical, l'écriture blanche est souvent caractérisée par l'utilisation du passé composé.