Figures de style et vocabulaire littéraire

Fantastique

(nom masculin et adjectif)
Dans une œuvre fantastique, il y a irruption du surnaturel dans la réalité. Des événements inexplicables ont lieu et il est souvent impossible de savoir si les faits sont de l’ordre du réel ou du surnaturel. (Exemple : Le Horla de Maupassant)
Dans son Introduction à la littérature fantastique (1970), Tzvetan Todorov définit ainsi le fantastique :

Le fantastique, c’est l’hésitation éprouvée par un être qui ne connaît que les lois naturelles face à un événement en apparence surnaturel.


« J’en vins presque à croire » : voilà la formule qui résume l’esprit du fantastique. La foi absolue comme l’incrédulité totale nous mèneraient hors du fantastique ; c’est l’hésitation qui lui donne vie.


→ Hésitation entre l’explication surnaturelle et l’explication rationnelle.

Quelques procédés pouvant être observés dans une œuvre fantastique :

Définition du dictionnaire :

Fantastique – Se dit des œuvres où des éléments non naturels ou non vraisemblables sont intégrés au récit et peuvent recevoir une interprétation naturelle ou surnaturelle sans que le lecteur puisse en décider d’après le texte.


Grand Robert de la langue française

Les grands auteurs de la littérature fantastique au XIXe siècle :

Lectures suggérées

Les figures de style Les figures de style Lexique des termes littéraires
Les figures de style, Hatier.
Les figures de style, A. Colin.
Lexique des termes littéraires, Le Livre de Poche.