Capes de lettres modernes

L’explication de textes littéraires à l’oral

L’explication de textes littéraires Cette page résume la première partie du chapitre introductif de l’ouvrage L’explication de textes littéraires (Y. Baudelle, C. Leroy et D. Viart, sous la direction de P. Renard), Ellipses, 1996.

Réussir l’explication de textes à l’oral des concours du Capes et des agrégations de lettres

L’explication de textes évalue trois qualités indispensables à l’enseignement de la littérature :

I. Les connaissances culturelles

Ce qu’il faut maîtriser :

  • L’histoire littéraire, la connaissance des formes et des genres.
  • L’histoire de France.
  • L’histoire des mentalités.

Il faut aussi :

  • Être capable d’identifier les références mythologiques et bibliques.
  • Avoir des connaissances en littératures étrangères. Par exemple : le picaresque espagnol, le roman noir anglais, le Sturm und Drang allemand, Homère, Virgile, Shakespeare, Cervantès, Dostoïevski, Faulkner, Kafka, etc.
  • Avoir des connaissances en grammaire, syntaxe et en sémantique historiques.

Il est impératif de connaître les textes littéraires constituant notre patrimoine culturel. Pour vérifier vos connaissances, la consultation des manuels scolaires et des anthologies est nécessaire. Il est ainsi aisé de déceler des lacunes.

S’en tenir au texte

Il est par ailleurs conseillé de faire bon usage de sa culture : l’explication de textes est une épreuve littéraire et ne consiste pas à étudier un texte selon une grille de lecture exclusivement historique, philosophique, sociologique ou psychanalytique.

II. La compétence critique

Ce qu’il faut connaître :

  • La terminologie rhétorique, poétique, narratologique et dramaturgique.
  • Les grandes catégories de la littérature : les registres pathétique, lyrique, élégiaque, tragique, dramatique, épique, le discours et le récit, la narration et la description, etc.

 Une bonne explication fait travailler conjointement stylistique, narratologie, intertextualité…

Être méthodique

  • Ne pas tomber dans le piège de la paraphrase.
  • Étudier le lexique du texte (niveau de langue, registre sémantique, champ lexical, dénotations et connotations), la syntaxe (type de phrases, liaisons, enchaînements, privilège accordé à certains mots (substantifs, verbes, adjectifs), modalités et modalisations, modes et temps verbaux, structures personnelles ou impersonnelles, jeu des pronoms, tournures passives ou actives, etc.), la prosodie et la métrique (jeu des mètres et des rythmes, des rimes, forme et disposition des vers, etc.), les figures de style, le jeu des sonorités.
  • Examiner le paratexte.
  • Adapter son explication selon qu’il s’agit d’un texte romanesque, théâtral ou poétique.
  • Tout ce qui est mentionné doit être expliqué.
  • L’explication de textes doit être organisée : elle n’est pas un catalogue de remarques juxtaposées. → L’élaboration d’une perspective de lecture (ou projet ou problématique) est essentielle.

III. L’aptitude à communiquer

  • Ne pas lire l’intégralité de son explication.
  • La voix doit être posée.
  • Il faut regarder l’auditoire.
  • Ne parler ni trop vite ni trop lentement, et éviter le ton monocorde.
  • Veiller à parler correctement, et éviter la répétition des mêmes tournures (par exemple, le présent de l’indicatif est préférable au futur périphrastique).

Conseil pratique : pour ne pas s’embrouiller dans son explication, numérotez vos feuilles de note et n’écrivez que sur le verso.

Capes de lettres modernes

Conseils de lecture

Préparer et réussir le Capes de lettres classiques et modernes L’explication de texte littéraire Le commentaire littéraire et l’explication de texte
Préparer et réussir le Capes de lettres classiques et modernes
L’explication de texte littéraire
Le commentaire littéraire et l’explication de texte